Modifié

La crise du coronavirus booste la créativité sur internet

La créativité boostée sur internet depuis le confinement dû à la pandémie du coronavirus. [Mouna Hussain - RTS]
La créativité boostée sur internet depuis le confinement dû à la pandémie du coronavirus. [Mouna Hussain - RTS]
La pandémie de coronavirus a profondément chamboulé le fonctionnement des sociétés. Confinées, les populations doivent réinventer leur quotidien, ce qui développe leur créativité. Tour d'horizon sur internet.

"La vie trouve toujours un chemin". Cette célèbre réplique du film Jurassic Park pourrait résumer le défi auquel est aujourd'hui confrontée l'humanité. La mondialisation sans limites se mue en inertie planétaire. Les individus doivent trouver le moyen de survivre ensemble, tout en étant isolés.

Face à une contrainte, l'humain déploie sa créativité pour s'adapter. Ce phénomène est aujourd'hui particulièrement visible sur internet, cette toile qui permet de se rassembler sans se contaminer.

Tous les domaines de la vie doivent être réinventés, du travail à la vie de famille en passant par les liens sociaux. Voici un florilège non exhaustif des domaines où la créativité est stimulée.

Maintenir le lien social

Renoncer aux apéros, fêtes et repas de famille ? Pas question. Alors, au lieu de se retrouver physiquement, les amis se réunissent virtuellement sur des plateformes comme WhatsApp, Zoom ou Skype, faisant naître l'expression de "skypéro", contraction entre "skype" et "apéro".

Hors de la Toile, c'est sur leur balcon que les gens se réunissent. A une heure fixe, ils applaudissent le personnel soignant et les travailleurs qui continuent malgré la pandémie.

Les actions de solidarité en soutien au personnel médical [RTS]
Les actions de solidarité en soutien au personnel médical / 19h30 / 1 min. / le 20 mars 2020

D'autres utilisent ce procédé pour souhaiter joyeux anniversaire à leurs voisins:

De la même manière, des musiciens et DJ en profitent pour faire danser leurs voisins:

En Suisse romande, tous les samedis à 18h, une "fête aux balcons" est organisée par le collectif Kalvin Station et Couleur3, qui diffuse une heure de son et de danse à partager entre voisins.

Le rire, bon pour la santé mentale

Et ce n'est pas qu'un dicton populaire qui le dit. L'importance du rire en ces temps particulièrement anxiogènes a été expliquée par David Sander, chercheur en sciences affectives, dans l'émission "Anti-Virus" de la RTS:

Les vidéos humoristiques sur le confinement ne se comptent plus. En voici une qui a eu beaucoup de succès sur les réseaux sociaux:

Les internautes sont également particulièrement inventifs pour créer des mèmes ou montages originaux.

 

Sont également nés des défis spécial coronavirus, comme le "PQchallenge" ou le "stayathomechallenge".

Art et culture s'adaptent

Ecrire, dessiner, chanter. Les activités artistiques sont souvent balayées faute de temps. Maintenant que ce dernier devient un espace à remplir plutôt qu'une denrée rare, les internautes s'y mettent, et parfois collectivement.

Un compte Twitter propose un modèle de base pour que chacun puisse dessiner sa version de la "Corona Maison". Des centaines de personnes ont déjà soumis leurs oeuvres.

Une chaîne youtube a par ailleurs lancé un concours de court-métrages en temps de quarantaine. Côté chansons, des centaines d'internautes en confinement se sont réunis dans ce clip vidéo:

En Suisse romande, la page "En attendant, écrivons" invite des écrivains confirmés à proposer aux internautes une consigne d'écriture, une incitation à pondre et publier de façon spontanée de petits textes éphémères.

>> Lire aussi: La littérature à l'ère du confinement, ou les vertus virtuelles du virus

Côté culture, un bon nombre de musées et sites archéologiques ont mis à disposition leurs collections virtuellement.

>> Lire aussi: Visiter virtuellement le Colisée, le MoMa ou le Louvre de chez soi

Des "live" sur Instagram ou Facebook permettent à des personnalités, artistes et humoristes, qui ne peuvent plus se produire sur scène, de créer un lien interactif avec leur public, voir de donner des concerts en direct depuis leur appartement.

>> Lire aussi: Chanteurs et musiciens proposent des concerts sur les réseaux sociaux

Les cultes religieux, interrompus en public, ont également dû migrer sur la Toile. Ainsi, les messes du dimanche ou celle du pape sont diffusées en direct sur Facebook devant des milliers de fidèles.

Le pape Francois donne une messe en ligne sur Facebook suite à l'epidemie de coronavirus. [HANS LUCAS - AFP]Le pape Francois donne une messe en ligne sur Facebook suite à l'epidemie de coronavirus. [HANS LUCAS - AFP]

Sport à domicile

Plus d'évènements sportifs, et plus de sport en extérieur. Les personnes confinées ne renoncent pas pour autant au sport, et trouvent des manières créatives de se maintenir en forme, ou juste de s'amuser.

Ainsi, une cuisine peut accueillir une compétition de curling :

Le salon peut se transformer en terrain de tennis:

Et il s'avère même possible de faire du jogging sans tapis de course:

Par ailleurs, beaucoup de coachs sportifs et de professeurs proposent des entraînements virtuels. Dès le lundi 30 mars, la RTS proposera une émission de gym, de yoga, de pilates et de fun.

S'évader virtuellement

La pandémie de coronavirus n'empêche pas le printemps de s'installer. Au Japon, où la population a l'habitude d'observer la floraison des cerisiers, des vidéos en haute définition et à 360° ont été mises à disposition pour éviter de sortir de chez soi.

>> Lire aussi: Malgré l'épidémie, le Japon succombe à la tentation des fleurs de cerisiers

En Suisse romande, l'émission "Passe-moi les Jumelles" de la RTS a lancé un défi de poésie printanière sur les réseaux sociaux pour "faire sortir les gens par la tête":

Faire face au Covid-19

La créativité sert également à lutter contre la propagation du virus. Face à la pénurie de masques naissent de nombreux tutoriels pour en fabriquer chez soi. Des plus sérieux aux plus loufoques:

L'efficacité des masques faits maison est cependant remise en question par les spécialistes, comme l'explique le Fact Check de l'émission Mise au Point.

De nombreuses vidéos incitent les internautes à se laver les mains plus efficacement.

Une campagne menée avec humour, comme ce tutoriel pour se laver les mains avec un bras dans le plâtre.

Concours de créativité en Suisse

Pour mettre à profit la créativité des Suisses et Suissesses, le site Versus Virus, en partenariat avec la Confédération suisse, a lancé un concours d'idées innovantes pour faire face aux différents défis posés par la pandémie de coronavirus. Les équipes ont jusqu'au 5 avril pour soumettre leurs projets.

Mouna Hussain

Publié Modifié