Publié

L'Etat américain du Colorado ferme définitivement son couloir de la mort

Le couloir de la mort de la prison de San Quentin en Calofornie, Etat qui n'a pas exécuté de condamné à mort depuis 2007 [Stephen Lam - Reuters]
L'Etat américain du Colorado a aboli la peine de mort / Le Journal horaire / 4 sec. / le 24 mars 2020
Le Colorado est devenu lundi le 22ème Etat américain à abolir la peine de mort. Le gouverneur de cet Etat de l'ouest a ratifié lundi une loi en ce sens, jugeant que la peine capitale "ne pouvait pas et n'avait jamais été administrée équitablement dans l'Etat".

Suite à la ratification de l'abolition de la peine capitale, le gouverneur démocrate du Colorado Jared Polis a commué la peine de trois condamnés à mort en attente d'exécution. La sanction la plus sévère dans cet Etat de l'Ouest américain sera désormais la prison à perpétuité sans possibilité de remise de peine.

"Au milieu de toute la folie dans laquelle nous vivons, voici une nouvelle formidable", a salué le directeur de l'American Civil Liberties Union (ACLU), importante association de défense des droits civiques. "Rares seront ceux au Colorado, aujourd'hui, qui se réjouiront d'épargner la vie de ces meurtriers", a déploré de son côté le procureur général du Colorado, le républicain George Brauchler.

14% des Etats rassemblent 100% des exécutions

Les élus du Colorado avaient essayé à maintes reprises de supprimer la peine de mort depuis son rétablissement en 1979, en vain jusqu'à présent. Un seul condamné à mort a cependant été effectivement exécuté depuis cette date dans cet Etat américain peuplé de 5,6 millions d'habitants, en 1997.

L'an dernier, 22 exécutions ont été recensées aux Etats-Unis. Elles se sont concentrées dans sept Etats, quasiment tous situés dans le Sud conservateur et religieux du pays. Neuf ont eu lieu au Texas, trois dans l'Alabama, en Georgie et dans le Tennessee, deux en Floride et un dans le Missouri et le South Dakota.

afp/vic

Publié

Peine de mort abolie dans près de trois pays sur quatre

Fin 2018, l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International comptabilisait 106 pays ayant aboli la peine de mort en droit et pour tous les crimes. 36 de plus l'ont abolie de facto, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas procédé à des exécutions au cours des dix dernières années.

Au total, ces 142 pays représentent près des trois quarts des Etats dans le monde. Près de la moitié d'entre eux se trouvent en Europe et en Asie centrale.