Modifié le 17 mars 2020 à 07:07

La France "entre en guerre" contre la "crise sanitaire mondiale" du coronavirus

Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des frontières extérieures de l'espace Schengen.
Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des frontières extérieures de l'espace Schengen. [RTS]
Alors que le bilan de la pandémie de Covid-19 s'aggrave de façon exponentielle, les Etats sont poussés à confiner toujours plus leurs populations. Lundi, le président français Emmanuel Macron a décrété des mesures inédites, tandis que l'OMS et l'UE ont haussé le ton.

Dans son allocution télévisée lundi soir, Emmanuel Macron a présenté de nouvelles mesures drastiques pour endiguer l'épidémie. Dès mardi à midi, tous les déplacements non essentiels seront interdits dans toute la France. Toute réunion familiale ou amicale ne sera donc plus possible, et toute infraction aux règles "sera sanctionnée", a-t-il décrété.

Le président français a aussi annoncé le report du second tour des élections municipales, et la suspension de toutes les réformes en cours, dont la très controversée réforme des retraites. Enfin, le chef d'Etat a promis la création d'un fonds de garantie des prêts bancaires accordés aux entreprises à hauteur de 300 milliards d'euros, pour éviter des faillites, ainsi qu'un "dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales".

"Jamais la France n'avait eu à prendre de telles décisions par temps de paix", a-t-il lancé dans une allocution très solennelle.

Lundi matin, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon avait évoqué une situation "très inquiétante" qui "se détériore très vite" et a dit craindre une "saturation" des hôpitaux.

>> La France à l'arrêt après la fermeture des commerces non-essentiels en raison de l'épidémie:

La France à l'arrêt après la fermeture des commerces non-essentiels en raison de l'épidémie de coronavirus.
19h30 - Publié le 15 mars 2020

Selon les derniers chiffres de l'agence nationale de santé publique, publiés dimanche soir, le bilan de l'épidémie en France a grimpé à 148 morts et plus de 6600 cas confirmés, soit 36 morts et plus de 900 cas supplémentaires en 24 heures. Plus de 400 personnes sont hospitalisées dans un état grave.

>> Situation lundi matin à la frontière franco-suisse de Saint-Gingolph avec Dominique Choffat:

Les frontaliers ne savent pas jusqu'à quand il pourront passer la frontière.
Olivier Maire - Keystone
La Matinale - Publié le 16 août 2016

L'UE ferme ses frontières extérieures

Dans son allocution, le président français Emmanuel Macron a également annoncé la fermeture "des frontières extérieures de l'Union européenne et de l’espace Schengen", dès mardi à midi et pour une durée de 30 jours.

Cette décision a été prise par le président du Conseil européen Charles Michel, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel.

Une réunion extraordinaire des 27 dirigeants de l'UE se tiendra par ailleurs mardi via une visioconférence.

Frontières allemandes largement fermées

La police allemande, elle, a entamé lundi matin à 8h00 précises le contrôle des automobilistes et des piétons à ses frontières avec cinq pays: Suisse, France, Autriche, Luxembourg et Danemark. Les forces de l'ordre ne laissent passer que le transport de marchandises et les travailleurs transfrontaliers. Ils ont pour consigne de refouler les autres voyageurs.

>> Le point sur les nouvelles mesures dans le 19h30

Les explications de Jean-Marc Heuberger sur la fermeture des frontières allemandes.
19h30 - Publié le 16 mars 2020

>> Lire: L'Allemagne va fermer partiellement ses frontières avec la Suisse

Une "crise sanitaire mondiale majeure" pour l'OMS

Face à cette situation, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié lundi à Genève l'épidémie de "crise sanitaire mondiale majeure de notre époque", et a appelé à effectuer "un test pour chaque cas suspect".

Il y a désormais "plus de cas et de décès dans le reste du monde qu'en Chine", a ajouté le chef de l'organisation Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse.

Les dernières évolutions dans le monde

Point de départ de l'épidémie, la Chine reste le pays ayant enregistré le plus grand nombre de morts mais c'est à présent en Europe que l'épidémie progresse rapidement.

Au total, plus de 7000 personnes sont officiellement décédées de la maladie Covid-19, pour 175'530 cas recensés dans 145 pays autour du monde, selon le dernier bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 19h, heure suisse. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'imparfaitement la réalité, les pays ayant des politiques de tests et des critères de comptabilité plus ou moins restrictifs.

Les pays les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 2158 morts pour 27'980 cas, l'Iran avec 853 morts (14'991 cas), l'Espagne avec 309 morts (9191 cas), et la France avec 148 morts (6600 cas).

L'Afrique menacée

Le continent africain enregistre pour l’instant moins de 400 cas pour 8 décès dans une vingtaine de pays. Mais le pire est à venir, estime l’OMS, et les effets économiques devraient également se faire violemment sentir dans de nombreux pays.

Le Sénégal a annoncé lundi suspendre ses liaisons aériennes avec la France, l'Italie et cinq autres pays d'Europe et d'Afrique du nord. L'Algérie, fortement impactée par le rapatriement d'Algériens de France, a quant à elle décidé de suspendre à partir de jeudi toutes ses liaisons avec l'ensemble des pays européens. Cinquante-quatre cas et quatre décès ont été enregistrés jusqu'à présent en Algérie.

Par ailleurs, la Banque centrale nigériane (CBN) a annoncé lundi la création d'un fonds de soutien à l'économie du pays, ainsi que d'autres mesures de soutien au secteur de la santé. L'économie du Nigeria, premier producteur de pétrole en Afrique subsaharienne, subit de plein fouet la chute des cours mondiaux du baril.

ESPAGNE -  Les frontières terrestres fermées à minuit

Deuxième pays le plus touché d'Europe, l'Espagne a confiné sa population et décrété l'état d'alerte pour 15 jours. Lundi, le ministre de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska a annoncé que le pays fermerait ses frontières terrestres, afin de contenir l'avancée de l'épidémie.

L'entrée par voie terrestre dans le pays ne sera permise qu'aux citoyens et résidents espagnols, au personnel diplomatique accrédité et aux personnes justifiant de "causes de force majeure", a détaillé le ministre.

>> 46 millions d’Espagnols en confinement depuis dimanche, témoignage à Madrid:

Tous les commerces non-essentiels ont baissé le rideau à Madrid.
Bernat Armangue - AP/Keystone
Le Journal horaire - Publié le 16 mars 2020

>> Lire aussi: L'Espagne impose une quarantaine quasi totale pour freiner l'épidémie

ITALIE - Pic des contagions pas encore atteint

Le Premier ministre italien a appelé à "une coordination européenne" dans les domaines de la santé et de l'économie pour affronter le coronavirus, avertissant que son pays n'avait pas "encore atteint le pic" de contagions.

Dans un entretien au quotidien Il Corriere della Sera publié lundi, Giuseppe Conte estime "nécessaire une coordination européenne des mesures d'ordre sanitaire et économique", alors qu'il doit participer lundi au sommet extraordinaire du G7 par visioconférence pour coordonner la lutte contre le coronavirus dans les domaines sanitaire, économique, financier et de la recherche.

>> Le reportage du 12h45 en Italie sur la vie avec les mesures de confinement

Les Italiens apprennent à vivre avec les mesures de confinement.
12h45 - Publié le 16 mars 2020

CANADA - Frontières fermées et confinement promulgué

Le Canada va fermer ses frontières "aux personnes qui ne sont pas des citoyens canadiens et à ceux qui ne sont pas résidents permanents au Canada", à l'exception des citoyens américains, a annoncé lundi le Premier ministre Justin Trudeau. Les compagnies aériennes recevront en outre "l'ordre formel" de "bannir tous les voyageurs présentant des symptômes".

Le Premier ministre Justin Trudeau a par ailleurs appelé tous les Canadiens à "rester chez eux", afin d'endiguer la propagation du virus, qui a infecté quelque 320 personnes au Canada, faisant un mort.

ROYAUME-UNI - Un pays à contre-courant

Boris Johnson a recommandé lundi aux Britanniques de limiter les contacts "non essentiels". Le Premier ministre a aussi demandé aux plus vulnérables, les plus de 70 ans et les femmes enceintes notamment, de rester à l'écart pendant au moins 12 semaines.

Mais alors que le reste de l'Europe prend des mesures de plus en plus drastiques, le Royaume-Uni se contente d'incitations, et s'entête à ne pas fermer les établissements scolaires. "Nous n'excluons pas de fermer les écoles si nécessaire, mais nous le ferons au bon moment", a précisé lundi le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance.

Pour l'instant, la seule mesure prise pour éviter que les plus jeunes ne propagent le virus est donc l'incitation à ne pas se rassembler et à rester chez soi pendant 14 jours en cas de symptômes.

>> Lire: Le Royaume-Uni fait cavalier seul dans sa gestion du Covid-19

GRÈCE - Quarantaine obligatoire à l'entrée du territoire

La Grèce a annoncé que tout voyageur arrivant "sur le sol grec" sera mis en quarantaine pour 14 jours "indépendamment de sa nationalité".

BELGIQUE - Gouvernement entièrement dédié au Covid-19

Un accord a été trouvé en Belgique pour suspendre la constitution d'un nouveau gouvernement. La Première ministre Sophie Wilmès va être dotée des "pouvoirs spéciaux" jusqu'à la fin de l'été, exclusivement consacrés à lutter contre le coronavirus, notamment avec des mesures sanitaires et budgétaires.

>> Lire: En Italie, plus de 350 personnes meurent en une journée du coronavirus

HONGRIE -  Frontières et établissements fermés

La Hongrie a annoncé lundi la fermeture de ses frontières avec les pays voisins, ainsi que celle de tous les établissements culturels et de divertissement. "Nous fermons les frontières (...) Seuls les citoyens hongrois pourront les franchir", a déclaré le Premier ministre Viktor Orban dans un discours au parlement.

Le pays d'Europe centrale partage des frontières terrestres avec sept Etats, dont certains, comme la Slovaquie et la République tchèque, avaient déjà décrété la semaine dernière une interdiction d'entrée à tous les étrangers.

REPUBLIQUE TCHEQUE - L'est du pays confiné

Les autorités tchèques ont bouclé lundi matin une partie de l'est du pays afin d'empêcher la propagation du coronavirus, a déclaré le maire d'une ville de la région en confinement.

Le gouvernement avait auparavant décidé de durcir les mesures de restrictions en interdisant jusqu'au 24 mars notamment les déplacements sauf pour aller travailler, faire ses courses et autres exceptions.

>> Galère des étrangers qui veulent rentrer de Pologne, témoignages dans La Matinale:

Des touristes quittent la Pologne à pied faute de moyens de transport, 15.03.2020.
Stefan Sauer - DPA/AP/Keystone
La Matinale - Publié le 16 mars 2020

RUSSIE - Pas de restrictions "plus drastiques"

Les autorités russes ont annoncé lundi de nouvelles mesures pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus, notamment la fermeture de sa frontière avec la Biélorussie, mais espèrent éviter des restrictions "plus drastiques".

Moscou avait déjà fermé en février sa frontière avec la Chine, limité les voyages en provenance d'Iran et de Corée du Sud et réduit considérablement les liaisons aériennes avec l'Union européenne.

GÉORGIE - Frontières fermées

La Géorgie a fermé lundi ses frontières à tous les étrangers dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a indiqué le porte-parole du Premier ministre. Trente-trois cas y ont été confirmés.

ETATS-UNIS - On ferme à New York et Los Angeles

Les maires de New York et de Los Angeles, les deux plus grandes villes des Etats-Unis, ont annoncé dimanche qu'ils ordonnaient la fermeture des restaurants, bars, théâtres et cinémas dans le but de ralentir la propagation du coronavirus, qui a contaminé près de 3000 personnes et causé 65 décès dans le pays.

"Notre ville fait face à une menace sans précédent, et nous devons répondre avec une mentalité de guerre", a asséné le maire de New York Bill de Blasio en précisant que les mesures entreraient en vigueur mardi à 09h00, heure locale.

Plus de 50'000 restaurants devront ainsi fermer leurs portes à New York. Selon une association du secteur, ils représentent plus de 51 milliards de dollars de revenus annuels et emploient plus de 800'000 salariés. A Los Angeles, les restrictions sont entrées en vigueur dimanche à minuit.

Les compagnies aériennes américaines ont par ailleurs annoncé des réductions drastiques de leurs plans de vol, en réponse à l'interdiction d'entrée aux Etats-Unis des voyageurs en provenance d'Europe, qui sera étendue lundi soir au Royaume-Uni et à l'Irlande.

CORÉE DU SUD - Nouveau foyer lié à une Eglise

Un nouveau foyer de contamination au coronavirus lié à une Eglise est apparu en Corée du Sud, ont annoncé lundi les autorités. Celles-ci ont fait état de 46 cas au sein de cette congrégation.

L'Eglise de Grace River Church de Seongnam, au sud de Séoul, a fermé ses portes dimanche après qu'un tiers de ses 135 fidèles ont été testés positifs au Covid-19. Cette congrégation religieuse a continué à célébrer des messes en dépit des appels du gouvernement à éviter tout rassemblement public et notamment religieux.

La Corée du Sud a été un temps le plus grand foyer de l'épidémie de Covid-19 après la Chine où le virus est apparu. Mais les derniers chiffres montrent une diminution des contaminations par rapport à début mars, laissant espérer que l'épidémie est désormais maîtrisée.

>> La Corée du Sud semble maîtriser la progression du virus:

Des employés d'une compagnie de désinfection s'affairent dans un marché traditionnel à Séoul en Corée du Sud, le 26 février 2020.
Kim Hong-Ji - Reuters
Tout un monde - Publié le 16 mars 2020

CHINE - Indicateurs économiques pires que prévu

La Chine a dévoilé lundi une série d'indicateurs moroses pour janvier et février, sur fond de pandémie de Covid-19: la production industrielle s'est contractée pour la première fois en près de 30 ans tandis que les ventes de détail se sont effondrées.

La production industrielle a connu un repli de 13,5% sur un an, contre +6,9% en décembre. Les ventes de détail, reflet de la consommation, ont pour leur part chuté de 20,5% par rapport aux deux premiers mois de 2019, a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS).

Ces résultats sont encore plus catastrophiques que les prévisions d'analystes interrogés par l'agence financière Bloomberg. Ces derniers tablaient respectivement sur une contraction de seulement 3% de la production industrielle et de 4% des ventes de détail.

JAPON - Quinze foyers identifiés dans le pays

Quinze foyers de contamination ont été identifiés à travers le Japon, a indiqué lundi le ministère de la Santé. Le plus important se trouve dans la région d'Osaka, avec 50 infections en liens avec une salle de concert.

Quelque 1400 cas de contamination au coronavirus ont été confirmés dans le pays, dont environ la moitié parmi les passagers d'un navire de croisière placé en quarantaine dans le port de Yokohama.

LIBAN - Urgence médicale et frontières bouclées

Le Liban a déclaré dimanche l'état d'urgence médicale et annoncé de strictes mesures de confinement parmi lesquelles la fermeture de ses aéroports et de la plupart des institutions publiques et des entreprises privées.

La ministre de l'Information a déclaré que toutes les frontières, les ports et les aéroports du pays seraient fermés du 18 au 29 mars.

IRAN - Bilan journalier le plus lourd

Le ministère de la Santé iranien a annoncé lundi 129 décès supplémentaires, soit le bilan journalier le plus lourd, portant le nombre officiel des morts de l'épidémie à 853 morts dans le pays.

Outre l'appel du gouvernement aux Iraniens de rester chez eux, les autorités locales ont imposé la fermeture des hôtels et autres lieux d'hébergement afin de dissuader la population de voyager.

ALGÉRIE - Plus de liaisons avec l'Europe

Le Premier ministre algérien a annoncé lundi la suspension de toutes les liaisons maritimes et aériennes avec l'Europe à partir de jeudi 19 mars, mais dès mardi 17 mars avec la France.

MEXIQUE - Premier décès

Le Mexique a enregistré son premier décès lié au coronavirus, selon des informations de la presse locale dimanche. Il s'agit d'un homme d'affaires qui avait été positif à son retour d'un voyage aux Etats-Unis.

>> Voir aussi l'évolution de la situation en Suisse:

Les appels se multiplient pour un état d'urgence décrété au niveau national

agences/oang

Publié le 16 mars 2020 à 11:06 - Modifié le 17 mars 2020 à 07:07

La carte de la pandémie par pays (actualisée le 16.03 à 5h)

Au niveau international, l'Italie est le deuxième pays le plus touché après la Chine.



Le graphique ci-dessous montre que les cas confirmés de coronavirus dans le monde ont désormais dépassé ceux déclarés en Chine.