Modifié

L'Espagne impose une quarantaine quasi totale pour freiner l'épidémie

L'Espagne est le deuxième pays européen le plus frappé par le covid-19. Le pays est en état d'urgence sanitaire. [RTS]
L'Espagne est le deuxième pays européen le plus frappé par le covid-19. Le pays est en état d'urgence sanitaire. / 19h30 / 3 min. / le 14 mars 2020
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi soir la mise en quarantaine quasi-totale de l'Espagne dont les habitants ne pourront sortir de chez eux que pour aller travailler ou d'autres raisons de première nécessité comme acheter à manger.

Cette mesure drastique rentre dans le cadre de l'état d'alerte décrété pour quinze jours dans le pays. Celui-ci permet notamment au gouvernement de limiter la circulation des personnes et de réquisitionner tout type de biens.

Deuxième pays le plus touché en Europe après l'Italie, l'Espagne a vu les cas de coronavirus multipliés par dix depuis dimanche. Selon un dernier bilan publié samedi à la mi-journée, le nombre total de cas dans le pays a atteint 5753, soit plus de 1500 de plus que vendredi soir.

En y ajoutant les décès annoncés depuis ce bilan par la région de Madrid, au moins 183 personnes sont mortes contre 121 vendredi soir.

Fermeture des commerces

Commerces fermés, places et rues désertes: d'habitude grouillante de vie, Madrid est devenue samedi, comme Milan ou Rome, une cité fantôme.

La région de la capitale espagnole est de loin la plus touchée avec près de 3000 cas. Les autorités régionales y ont décrété jusqu'au 26 mars la fermeture de tous les commerces non essentiels.

Si, dans les supermarchés, les Madrilènes continuaient à faire des réserves et à laisser les rayons à moitié vides, les rues et les places comme la célèbre Puerta del Sol étaient vides. Les parcs pour enfants ont également été fermés.

Tout le pays à l'arrêt

Au delà de Madrid, tout le pays était à l'arrêt, les autorités ayant demandé aux citoyens de se déplacer le moins possible. A Barcelone, deuxième ville du pays, les passants étaient rares dans la rue et le plus souvent avec des courses à la main.

La fermeture des écoles a été décrétée par toutes les régions tandis que musées, lieux touristiques ou encore stations de ski ont baissé le rideau.

Les régions de Catalogne (nord-est) et de Murcie (sud-est) ont déjà confiné pour leur part certaines zones pour éviter que la maladie ne se propage. Le gouvernement indépendantiste catalan a même exigé de l'Etat central le confinement de toute cette région industrielle et touristique.

afp/gma

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus

Publié Modifié