Modifié

Plombée par le Covid-19, la compagnie aérienne Flybe annonce sa faillite

La compagnie aérienne régionale FlyBe a annoncé sa faillite jeudi matin [Phil Noble - Reuters]
La compagnie aérienne britannique Flybe a cessé tous ses vols jeudi. / Le Journal horaire / 21 sec. / le 5 mars 2020
La compagnie aérienne régionale britannique Flybe a annoncé tôt jeudi avoir été placée en redressement judiciaire et cesser ses activités "avec effet immédiat". Elle se dit affectée par l'épidémie de Covid-19, qui a fait brutalement chuter le trafic aérien dans le monde.

"Tous les vols sont cloués au sol et l'activité au Royaume-Uni a cessé avec effet immédiat", a indiqué jeudi dans un communiqué FlyBe, la plus grande compagnie régionale du pays. Des administrateurs du cabinet comptable EY ont été désignés pour la procédure de faillite, a-t-elle précisé.

2000 employés touchés

Début janvier, elle avait échappé au dépôt de bilan grâce à un coup de pouce fiscal du gouvernement de Boris Johnson. Connect Airways, consortium propriétaire de Flybe, qui comprend notamment la compagnie aérienne Virgin Atlantic et les fonds Stobart et Cyrus, avait déjà sauvé Flybe de la banqueroute il y a plus d'un an, mais sans parvenir à la ramener à la rentabilité.

Flybe emploie quelque 2000 personnes, dessert 170 destinations environ à travers l'Europe et est le principal transporteur de plusieurs aéroports régionaux britanniques. Début janvier, elle exploitait 71 appareils, en majorité des turbopropulseurs Q400 du constructeur canadien Bombardier.

Vols annulés à Genève

Durant la saison d'hiver, elle desservait l'aéroport de Genève tous les samedis depuis Birmingham, Cardiff, Exeter, Southampton, l'île de Man et l'île de Jersey.

Cette annonce intervient alors que des médias britanniques affirmaient que la compagnie risquait de se retrouver à court de liquidités si elle n'obtenait pas un prêt de l'Etat de 100 millions de livres.

ats/Vincent Cherpillod

Publié Modifié

113 milliards de pertes pour le milieu aérien

Les compagnies aériennes mondiales pourraient enregistrer jusqu'à 113 milliards de dollars de pertes de revenus en raison de l'impact du coronavirus de Wuhan, a estimé jeudi l'association internationale du transport aérien IATA.

"La situation qui résulte du Covid-19 est presque sans précédent", a souligné son directeur général Alexandre de Juniac dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à Singapour. "En un peu plus de deux mois, les perspectives du secteur dans la plupart des régions du monde se sont radicalement assombries", a-t-il observé.

Les réservations vers l'Europe ont chuté de 79%

Les réservations aériennes à destination de l'Europe en provenance des autres continents se sont effondrées de 79% lors de la dernière semaine de février en raison de l'épidémie de coronavirus, indique jeudi la société spécialisée Forwardkeys. "La chute des réservations vers l'Italie est même pire que ce que nous avons pu observer dans le passé en cas d'événements déstabilisants comme les attaques terroristes", a commenté son vice-président.

Entre le 25 janvier - date de suspension par la Chine des voyages organisés à l'étranger - et le 22 février, les réservations aériennes vers l'Europe en provenance des autres continents avaient dans un premier temps baissé de 23,7%. Mais au cours de la dernière semaine de février, la situation a considérablement empiré et l'impact sur les déplacements n'a pas été réduit à l'Italie.