Modifié

L'OMS relève à son niveau maximum le niveau de menace liée au Covid-19

Un touriste à Venise devant le Pont de Rialto, le 28 février 2020. [Claudio Furlan - Keystpone]
Un touriste à Venise devant le Pont de Rialto, le 28 février 2020. [Claudio Furlan - Keystpone]
L'OMS a relevé vendredi à son degré maximum le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus, alors que les mesures se multipliaient vendredi à l'échelle internationale pour contrer l'épidémie. Quatre nouveaux décès sont à déplorer en Italie.

L'Organisation mondiale de la Santé, qui a porté à "très élevé" le niveau de la menace, a appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l'arrivée du Covid-19, et averti: se croire à l'abri de la maladie serait une "erreur fatale".

En Italie, quatre nouveaux décès ont été attribués au coronavirus vendredi, portant le bilan au niveau national à 21 morts, a annoncé la protection civile.

Une semaine après l'apparition brutale de l'épidémie en Lombardie et en Vénétie, dans le nord de l'Italie, le pays compte désormais 888 cas de contamination, contre 650 la veille, selon le dernier bilan communiqué par les autorités.

>> Lire aussi: Coronavirus: le Conseil fédéral interdit les grandes manifestations

Plus de 50 cas en Allemagne

En Allemagne, le nombre de cas confirmés dans le pays a grimpé à 53, selon un bilan des autorités sanitaires vendredi. Dans le district de Heinsberg, très proche de la frontière néerlandaise, un millier de personnes doivent rester chez elles tandis que les écoles et les crèches ont été fermées jusqu'à lundi, ainsi que les administrations. Toutes les audiences du tribunal ont été repoussées.

La mesure a été rendue nécessaire après qu'un couple porteur du virus a participé le week-end dernier au carnaval, un événement annuel très populaire notamment dans l'ouest de l'Allemagne.

"Une nouvelle étape" en France

"Une nouvelle étape de l'épidémie est franchie" en France avec la découverte vendredi de 19 nouveaux cas d'infection au coronavirus et les autorités conseillent désormais de ne pas se serrer la main pour éviter sa propagation.

Depuis fin janvier, 57 patients atteints de la maladie Covid-19 ont été recensés en France. Pour l'heure, le bilan est de deux morts (un enseignant français de 60 ans dont le décès a été annoncé mercredi et un touriste chinois de 80 ans), douze guérisons et quarante-trois malades hospitalisés.

Flambée de cas en Corée du Sud

Vendredi, la Corée du Sud a fait état de 571 nouveaux cas, ce qui porte son total de personnes contaminées à 2337, soit le bilan le plus élevé pour un seul pays, après la Chine. Pour le deuxième jour consécutif, cette augmentation journalière est en outre supérieure à celle annoncée par la Chine. Cette dernière a fait état vendredi de 327 nouveaux cas (2800 décès depuis le début de l'épidémie). Treize personnes infectées ont péri en Corée du Sud.

Les mégastars de la K-pop BTS ont annoncé l'annulation de concerts géants prévus en avril à Séoul. Le boys band avait quatre dates programmées au Stade olympique. Au total, plus de 200'000 groupies auraient dû se masser sur quatre soirs dans l'enceinte qui avait accueilli les Jeux de 1988.

De nombreux autres événements culturels et sportifs ont été annulés ou reportés en Corée du Sud à cause de l'épidémie, parmi lesquels des matches du championnat national de football ou encore les Mondiaux de tennis de table par équipes.

Nouveaux décès en Iran

L'Iran a pour sa part fait état vendredi de la mort de huit personnes infectées parmi 143 nouveaux cas détectés ces dernières 24h, portant le bilan à 34 morts et le nombre de cas à 388.

Les 143 nouveaux cas ont été détectés notamment à Téhéran (64), Gilan (25), Qom (16) et Ispahan (10), portant le nombre total des provinces touchées par la maladie Covid-19 à 24, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour à la télévision d'Etat.

ats/gma

Publié Modifié