Modifié

Le coronavirus Covid-19 reste bénin dans 80% des cas, rassure l'OMS

La majorité des Chinois portent des masques depuis l'apparition du coronavirus. [Xinhua/Zhan Yan - afp]
La majorité des Chinois portent des masques depuis l'apparition du coronavirus. [Xinhua/Zhan Yan - afp]
Le coronavirus Covid-19 est mortel dans seulement 2,3% des cas, indique une vaste étude menée en Chine et relayée mardi par l'Organisation mondiale de la santé. Il s'avère bénin dans 80,9% des cas, grave dans 13,8% et critique dans 4,7%.

Le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus s'est voulu rassurant mardi en citant une étude du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies portant sur plus de 72'000 personnes, la plus vaste menée depuis le début de l'épidémie.

Selon cette analyse menée en date du 11 février, le taux de mortalité du Covid-19 reste très bas jusqu'à 39 ans, à 0,2%, puis s'élève progressivement avec l'âge. Les personnes de plus de 80 ans sont les plus à risque, avec un taux de mortalité de 14,8%.

Aucun enfant n'est décédé

Aucun décès n'a été constaté parmi les enfants de moins de 10 ans, même si au moins deux nouveaux-nés ont été contaminés dans le ventre de leur mère. Les hommes sont plus menacés que les femmes par une issue fatale (2,8% contre 1,7%).

Toujours selon cette étude publiée par le Journal chinois d'épidémiologie, les patients déjà atteints de maladies cardiovasculaires sont les plus menacés par une issue fatale, devant les diabétiques ou les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques ou d'hypertension.

>> Revoir l'émission Geopolitis consacrée au coronavirus:

Geopolitis [RTS]
Alerte virus / Geopolitis / 27 min. / le 16 février 2020

1886 morts

Selon un dernier bilan des autorités chinoises, la maladie apparue en décembre à Wuhan a contaminé plus de 72'000 personnes en Chine et 900 dans une trantaine d'autres pays. Au total, 1886 cas se sont avérés mortels, tous en Chine à l'exception de cinq, un à Hong Kong, un aux Philippines, un au Japon, un à Taïwan et un en France.

Sur les chiffres avancés concernant la mortalité du Covid-19 - 20 fois celle de la grippe selon le New York Times - le médecin-chef du service de prévention et contrôle de l’infection des HUG Didier Pittet se veut rassurant dans le 19h30:

Didier Pittet, médecin chef HUG "On doit encore comprendre comment ce virus se propage réellement." [RTS]
Didier Pittet, médecin chef HUG "On doit encore comprendre comment ce virus se propage réellement." / 19h30 / 3 min. / le 18 février 2020

Près de 86% des personnes contaminées habitent Wuhan ou bien se sont rendues dans la ville où le virus est apparu sur un marché où étaient vendus des animaux vivants. La ville est placée de facto en quarantaine depuis le 23 janvier, ainsi qu'une grande partie de sa province, le Hubei, bouclant au total 56 millions d'habitants.

Le principal foyer de contamination hors de Chine reste le paquebot Diamond Princess, placé en quarantaine début février dans la baie de Yokohama, près de Tokyo. Au moins 454 personnes sont désormais contaminées.

>> Lire aussi: Plus de 540 passagers du Diamond Princess sont désormais contaminés

boi avec afp

Publié Modifié

Appel au don du sang

Les autorités chinoises ont demandé aux personnes guéries de donner leur sang afin d'en extraire le plasma pour soigner les malades.

Si le coronavirus Covid-19 n'a pas de vaccin, le plasma des anciens patients infectés contient des anticorps qui pourraient permettre de diminuer la charge virale chez les personnes sévèrement atteintes.