Modifié le 17 février 2020 à 20:47

Agnès Buzyn remplace Benjamin Griveaux pour les municipales à Paris

En France, Agnès Buzyn est candidate à la Mairie de Paris. Elle remplace Benjamin Griveaux contraint à se retirer.
En France, Agnès Buzyn est candidate à la Mairie de Paris. Elle remplace Benjamin Griveaux contraint à se retirer. 12h45 / 1 min. / le 17 février 2020
"J'y vais, j'en ai envie": la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé dimanche sa candidature à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux, qui a renoncé après la diffusion d'une vidéo sexuelle, comme tête de liste de La République en Marche.

"J'y vais pour gagner", a ajouté la nouvelle candidate, qui a été sollicitée pendant plusieurs jours par nombre de membres de La République en Marche.

Agnès Buzyn a démisionné dans la foulée du gouvernement. Le président Emmanuel Macron a désigné dans la soirée le député de la république en marche et médecin Olivier Véran pour la remplacer comme ministre des Solidarités et de la Santé, selon une annonce de l'Elysée.

Une pièce maîtresse du gouvernement

Elle aussi médecin de formation, Agnès Buzyn, 58 ans, était l'une des pièces maîtresses du gouvernement, où elle gérait de lourds dossiers comme l'épidémie du coronavirus, la réforme des retraites ou encore la crise hospitalière.

Dans la course à la mairie de Paris, elle sera confrontée à deux autres femmes, bien placées dans les sondages: la maire sortante, la socialiste Anne Hidalgo, et l'actuelle maire du VIIe arrondissement et ancienne ministre de la Justice Rachida Dati (LR). Elle devra également composer avec la candidature dissidente de Cédric Villani, exclu fin janvier de LaRem.

>> Le point sur les réactions dans le 12h30:

La candidate à la mairie de Paris Agnès Buzyn.
Ian Langsdon - EPA/Keystone
Le 12h30 - Publié le 17 février 2020

Retrait de Benjamin Griveaux après des "attaques ignobles"

Le retrait de Benjamin Griveaux vendredi a provoqué une onde de choc politique et contraint le parti présidentiel à lui trouver dans l'urgence un successeur pour briguer la mairie de Paris aux municipales de mars. L'ancien porte-parole du gouvernement a jeté l'éponge à la suite de la diffusion sur internet de vidéos intimes le concernant.

Suite à des "attaques ignobles" (...) j'ai décidé de retirer ma candidature à l'élection municipale parisienne. Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires. C'est d'abord ma famille, vous l'aurez compris", a déclaré Benjamin Griveaux.

Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue

L'artiste Piotr Pavlenski, qui revendique la diffusion de la vidéo, et sa compagne, soupçonnée d'avoir été la destinataire des images du politicien, ont eux été placés en garde à vue ce week-end.

Le parquet de Paris a retenu la "diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel" et l'"atteinte à la vie privée" contre la femme, dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite du dépôt d'une plainte contre X de Benjamin Griveaux, a-t-on appris de sources concordantes.

Réfugié politique qui avait, entre autres initiatives artistiques, incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017, Piotr Pavlenski a affirmé avoir voulu dénoncer l'"hypocrisie" de Benjamin Griveaux via cette vidéo, car ce dernier "a utilisé sa famille en se présentant en icône pour tous les pères et maris de Paris. Il a fait de la propagande des valeurs familiales traditionnelles."

>> Comment Moscou récupère l'affaire qui mêle le dissident Pavlenski à Benjamin Griveaux:

Comment Moscou récupère l'affaire qui mêle le dissident Pavlenski à Benjamin Griveaux
Forum - Publié le 17 février 2020

boi avec agences

Publié le 16 février 2020 à 17:29 - Modifié le 17 février 2020 à 20:47