Publié le 13 février 2020 à 21:28

Le Sénat bride l'action militaire de Donald Trump contre l'Iran

De gauche à droite, le sénateur Mike Lee (Rep. Utah), le sénateur Tim Kaine (Dem. Virginia) et la sénatrice Susan Collins (Rep. Maine), annoncent à la presse que le Sénat a voté pour brider l'action militaire de Donald Trump contre l'Iran.
Le Sénat bride l'action militaire de Donald Trump contre l'Iran Le Journal horaire / 1 min. / le 13 février 2020
Le Sénat américain a adopté jeudi une résolution visant à limiter une action militaire de Donald Trump contre l'Iran. Ce vote constitue un nouveau camouflet pour le président américain qui devrait user de son droit de veto.

La Chambre haute du Congrès a voté à une large majorité – 55 pour, 45 contre – cette résolution initiée par les démocrates et soutenue par huit élus républicains qui ont pourtant la majorité.

Le texte oblige le président à demander "un débat et un vote au Congrès", seul habilité à déclarer la guerre selon la Constitution, avant toute "guerre offensive" contre la République islamique. Il souligne toutefois que le président garde la capacité d'engager une action militaire en cas d'attaque "imminente" contre le pays.

Donald Trump veut opposer son veto

La résolution doit être envoyé à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates et où il a de grandes chances d'être confirmé. Donald Trump a déjà fait savoir qu'il mettrait son veto à ce texte qui lancerait "un très mauvais signal" à Téhéran.

En 2019, le Congrès avait déjà approuvé une résolution exigeant l'arrêt du soutien américain à la coalition militaire saoudienne dans la guerre au Yémen, à l'exception des opérations visant les groupes djihadistes. Donald Trump y avait mis son veto.

ats/sjaq

Publié le 13 février 2020 à 21:28