Modifié le 11 février 2020 à 02:49

Percée historique du Sinn Fein aux législatives en Irlande

La cheffe du Sinn Fein Mary Lou McDonald célèbre les résultats des législatives en Irlande.
Percée historique du Sinn Fein aux législatives en Irlande Le Journal horaire / 1 min. / le 10 février 2020
Le Parti républicain Sinn Fein, longtemps considéré comme la branche politique de l'IRA, a réalisé une percée historique lors des élections législatives en Irlande, bousculant les deux partis centristes qui se partagent habituellement le pouvoir.

Ces élections sont un revers pour le parti du Premier ministre Leo Varadkar, le Fine Gael, qui arrive en troisième position.

A l'issue du premier tour du décompte entamé dimanche, au lendemain des élections, le Sinn Fein a été placé en tête de liste par 24,5% des électeurs, devant les deux grands partis de centre-droit, le Fianna Fail avec 22,2% et le Fine Gael du Premier ministre sortant avec 20,9%.

Deuxième force au Parlement

Les républicains du Sinn Fein, dont le parti souhaite la réunification de la province britannique d'Irlande du Nord avec la République d'Irlande, sont ainsi devenus la deuxième force au Parlement irlandais, selon les résultats définitifs des législatives publiés dans la nuit de lundi à mardi.

Le Sinn Fein, longtemps considéré comme la branche politique de l'IRA, compte désormais 37 sièges sur les 160 du Dail, la chambre basse du Parlement irlandais. Le Fianna Fail détient un siège de plus (38), alors que le Fine Gael en compte 35.

Au vu du monde de scrutin complexe, où les électeurs ne votent pas pour une liste constituée mais élaborent leur propre liste en classant les candidats par ordre de préférence, le décompte final a mis plusieurs jours à être communiqué.

Longues négociations en vue

Le Sinn Fein cherche désormais à faire des alliances dans l'espoir de pouvoir former un gouvernement de coalition.

"Je veux que nous ayons un gouvernement pour le peuple", a déclaré dimanche la cheffe du Sinn Fein Mary Lou McDonald. "Idéalement", ce gouvernement ne compterait aucun des deux partis centristes, a ajouté Mme McDonald, qui a pris contact avec des petits partis comme les Verts ou les Sociaux démocrates.

Le Fianna Fail comme le Fine Gael avaient jusqu'ici exclu de former une coalition avec le Sinn Fein, en raison de ses liens avec l'IRA, organisation paramilitaire opposée à la présence britannique en Irlande du Nord.

Les négociations pour former un gouvernement de coalition pourraient prendre des semaines voire des mois.

Après les dernières élections, en 2016, il avait fallu plus de deux mois pour qu'un gouvernement soit formé.

afp/lan/jvia

Publié le 10 février 2020 à 11:36 - Modifié le 11 février 2020 à 02:49