Modifié le 21 janvier 2020 à 14:08

Trois morts et des écoles fermées en Espagne en raison d'une tempête

La tempête Gloria frappe l'est de l'Espagne, comme ici à Valence. On compte pour l'instant trois morts. Et les autorités ont décidé de laisser les écoles fermées.
Trois morts et des écoles fermées en Espagne en raison d'une tempête Le Journal horaire / 25 sec. / le 21 janvier 2020
Trois personnes sont mortes en Espagne et près de 200'000 élèves étaient privés de classe en raison de la tempête "Gloria". Celle-ci s'est ensuite déplacée vers la France, occasionnant des coupures d'électricité.

La tempête a été la plus forte dans l'est de l'Espagne. Une femme sans-abri de 54 ans, de nationalité roumaine, a été découverte morte, apparemment d'hypothermie, dans un parc de Gandie, au sud de Valence, a indiqué la mairie.

Un Espagnol de 63 ans a été découvert mort dimanche à Pedro Bernardo, dans la région de Castille-et-Léon. Il gisait par terre dans sa propriété, touché à la tête par la chute de tuiles provoquée par la neige. Et un homme de 71 ans est décédé d'hypothermie.

Alerte rouge ou orange

Une grande partie de l'est de l'Espagne, Catalogne, région de Valence ainsi que l'archipel des Baléares ont été placées en alerte rouge ou orange en raison de cette tempête qui provoquait de fortes rafales de vent froid et des chutes de neige.

Selon l'Agence météorologique espagnole, cette tempête devrait durer jusqu'à mercredi. Dans la région de Valence, 194 municipalités ont décidé de fermer les écoles lundi, ce qui affectait plus de 191'300 élèves, selon le gouvernement régional.

L'aéroport touristique d'Alicante, qui avait été fermé la semaine dernière à cause d'un incendie, a dû fermer de nouveau dimanche après-midi et lundi en raison de cette tempête, a indiqué son gestionnaire sur son compte Twitter. Plusieurs autoroutes ou lignes ferroviaires étaient également perturbées par ces intempéries.

agences/br

Publié le 21 janvier 2020 à 14:00 - Modifié le 21 janvier 2020 à 14:08

1000 foyers sans électricité en France

Après l'Espagne, "Gloria" a touché mardi les Pyrénées-Orientales, avec de fortes chutes de neige en altitude qui ont privé 1000 foyers d'électricité.

Des pluies soutenues depuis lundi soir, la fonte de la neige fraîchement tombée et un vent marin qui gêne l'écoulement des rivières font en outre craindre dans les heures qui viennent des inondations importantes dans la plaine du Roussillon. Le département frontalier de l'Espagne est placé en vigilance pluie-inondation et neige verglas par Météo France.