Modifié

Vaste opération en Australie pour sauver du feu les personnes piégées

Une vue aérienne des feux de brousse en Australie le 31 décembre 2019. [Government of Victoria Handout - EPA/Keystone]
Australie: des villes en cours d’évacuation en raison des incendies / Le 12h30 / 1 min. / le 2 janvier 2020
L'Australie a débuté une vaste opération de sauvetage pour venir en aide aux milliers de personnes réfugiées sur des villes du littoral. Les incendies qui ravagent de vastes zones du pays ont fait huit nouvelles victimes en 48 h, portant le bilan humain à 18 décès depuis le début des feux.

Des navires et avions militaires ont été déployés en Australie pour apporter de l'aide humanitaire et évaluer les dégâts après la recrudescence des incendies mardi, journée la plus meurtrière depuis le début de la saison des incendies en septembre dernier.

La police a annoncé mercredi que trois nouveaux corps avaient été découverts, portant à huit le nombre de personnes tuées depuis lundi soir. Au total, 18 personnes sont déjà décédées, et le bilan humain pourrait encore s'alourdir, les autorités de l'Etat de Victoria ayant affirmé jeudi que 17 personnes étaient portées disparues à travers son territoire.

Le sud-est du pays est toujours ravagé par des feux incontrôlables. Plus de 200 maisons ont été détruites et certains villages ne sont plus que ruines fumantes.

>> Lire aussi: En Australie, les feux approchent Melbourne et menacent 100'000 personnes

"Pas en mesure de contenir" les incendies

Les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud ont demandé jeudi matin aux touristes de quitter les lieux dans une zone côtière de 200 kilomètres de long allant de la pittoresque ville de Batemans Bay (environ 300 km au sud de Sydney) vers le sud et l'Etat de Victoria. Ils doivent partir avant samedi, nouvelle journée noire attendue sur le front des incendies, avec des rafales de vent soutenues et des températures supérieures à 40°C, soit des conditions propices pour attiser les nombreux incendies en cours. Cette journée pourrait même être pire que celle de mardi, prévoient les secours.

L'évacuation de cette zone côtière de 200 kilomètres va être "la plus importante jamais réalisée dans la région", a souligné le ministre des Transports de Nouvelle-Galles du Sud Andrew Constance sur une chaîne de télévision australienne. "Le message, c'est qu'il y a tellement de feux dans cette zone que nous ne sommes pas en capacité de les contenir. On doit juste s'assurer qu'il n'y a plus personne sur leur chemin", a-t-il poursuivi.

Une zone plus vaste que la Suisse partie en fumée

Au total, plus de 1300 maisons ont été détruites depuis le début de la saison des incendies. Environ 5,5 millions d'hectares sont partis en fumée, soit plus que la surface de la Suisse. Des images satellites montrent que la fumée générée par les derniers incendies a traversé la mer de Tasman pour atteindre la Nouvelle-Zélande.

Plus de 480 millions de mammifères, oiseaux et reptiles pourraient avoir péri des suites des incendies, estiment en outre des scientifiques de l'Université de Sydney.

>> Plus de détails dans notre article: Les feux ont tué près d'un demi-milliard d'animaux en Australie

agences/jvia/vic

Publié Modifié

Evacuation par bateau à Mallacoota

Un navire de la marine est arrivé jeudi matin dans la cité balnéaire de Mallacoota, où près de 4000 personnes se sont, pendant des heures, réfugiées sur la plage pour échapper aux flammes qui ont atteint la ville.

Des secouristes ont évalué l'état des blessés et évacué ceux nécessitant des soins supplémentaires vers un centre médical de 25 lits flottant au large du littoral. 500 autres personnes devraient être évacuées lors de la première phase de cette longue opération.

Les autorités se préparent à la possibilité que Mallacoota demeure coupée du monde pendant des semaines. Des largages de vivres ont commencé.

Bloqués sur la plage pour Nouvel an

Des milliers de personnes ont passé la soirée de la Saint-Sylvestre bloquées en bord de mer, acculées par les flammes, dans des clubs de surf notamment. Les feux ont provoqué de nombreuses coupures d'électricité, de téléphone et d'internet. Les militaires craignent qu'il ne faille des jours pour atteindre certaines régions très isolées.

Les glaciers néo-zélandais virent au marron

La fumée des incendies de forêts en Australie a atteint la Nouvelle-Zélande, située à des milliers de kilomètres. Des glaciers habituellement blancs ont pris une nuance de couleur caramel, selon les services météo et des témoignages sur les réseaux sociaux.



Cette fumée, qui dégage une odeur acre, est apparue dans la zone pour la première fois mercredi matin. Dans certaines régions, le soleil est apparu comme un globe rouge ou doré, en fonction de l'épaisseur du nuage toxique.