Modifié le 26 décembre 2019 à 15:18

Un Jésus homosexuel suscite l'ire des milieux conservateurs au Brésil

Cette "autre création de Dieu" a suscité l'indignation d'une partie des Brésiliens.
Un Jésus homosexuel suscite l'ire des milieux conservateurs au Brésil Le Journal horaire / 1 min. / le 26 décembre 2019
Un programme humoristique de Noël où Jésus est présenté comme homosexuel a suscité de violentes réactions dans les milieux conservateurs et religieux brésiliens. Un attentat a même été commis à Rio, sans faire de blessés.

"La Première Tentation du Christ", vidéo de 46 minutes du collectif d'humoristes Porta dos Fundos, a été mise en ligne par Netflix le 3 décembre. Elle a déclenché immédiatement un tollé, notamment chez les évangéliques et certains catholiques et des centaines de milliers de personnes ont signé une pétition pour exiger son retrait.

La bande-annonce du programme:

Netflix "possédé par une force démoniaque"

L'évêque du Pernambouc, Henrique Soares da Costa, a affirmé avoir annulé son abonnement au diffuseur et assuré que la plateforme était "possédée par une force démoniaque", qualifiant la vidéo de "blasphème vulgaire et irrespectueux".

"Nous sommes en faveur de la liberté d'expression, mais est-ce que ça vaut vraiment la peine d'attaquer la foi de 86% de la population?", a affirmé pour sa part sur Twitter le député Eduardo Bolsonaro, fils du président d'extrême droite Jair Bolsonaro.

En réponse, le collectif Porta dos Fundos, dont la chaîne sur YouTube compte 16,2 millions d'abonnés, a célébré sur Twitter "le succès d'une autre création de Dieu, notre programme de Noël".

Cocktails Molotov à Rio

Mais l'affaire a pris un nouveau tour la veille de Noël. Des cocktails Molotov ont été lancés mardi à Rio de Janeiro contre le siège du collectif, sans faire de blessés. Porta dos Fundos a condamné "tout acte de violence", et déclaré espérer que "les responsables de ces attaques seraient retrouvés et punis". L'attaque a été filmée par des caméras de surveillance.

afp/oang

Publié le 26 décembre 2019 à 07:39 - Modifié le 26 décembre 2019 à 15:18