Modifié

La Chambre des représentants vote en faveur d'une destitution de Trump

Donald Trump est renvoyé en procès dans le cadre d'une procédure de destitution [RTS]
Donald Trump est renvoyé en procès dans le cadre d'une procédure de destitution / 19h30 / 1 min. / le 19 décembre 2019
Donald Trump est formellement mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès dans l'affaire ukrainienne. La Chambre des représentants a voté en ce sens mercredi après plusieurs heures de débat.

Sans surprise, la majorité démocrate de la Chambre a soutenu la procédure lancée en septembre par sa présidente Nancy Pelosi en vue d'une destitution de Trump. Le président est accusé d'avoir proposé à l'Ukraine une aide militaire de près de 400 millions de dollars en échange de l'ouverture d'une enquête sur son rival démocrate Joe Biden et les affaires de son fils dans une entreprise ukrainienne d'énergie.

Le premier chef d'accusation, celui d'abus de pouvoir, a été adopté par les élus avec 230 voix pour, 197 contre et une abstention.

Le second article de destitution, l'entrave au travail du Congrès, a été approuvé par 229 voix pour, 198 contre et une abstention. Le président a en effet toujours refusé de collaborer à l'enquête des démocrates.

Impeachment [RTS]
Impeachment / L'actu en vidéo / 1 min. / le 19 décembre 2019

Destitution peu probable

Avec cette décision, les représentants américains renvoient Trump en procès devant le Sénat, vraisemblablement en janvier. Mais la majorité républicaine qui y siège entend bien acquitter le président.

Une destitution est donc peu probable, ce qui permettra au milliardaire élu en 2016 de se concentrer sur sa campagne pour décrocher un deuxième mandat en 2020.

Donald Trump est le troisième président des Etats-Unis à être mis en accusation en vue d'une éventuelle destitution depuis la création du Congrès américain, en 1789. Ce n'était arrivé qu'à deux de ses prédécesseurs: Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998. Le républicain Richard Nixon, empêtré dans le scandale du Watergate, avait lui préféré démissionner en 1974 avant de subir cet opprobre.

>> Lire aussi: La procédure de destitution visant Donald Trump en questions

>> Le sujet de La Matinale:

La Chambre des représentants a voté une mise en accusation formelle du président Donald Trump. [Tom Brenner - Reuters]Tom Brenner - Reuters
La Chambre des représentants vote en faveur d'une destitution de Trump / La Matinale / 1 min. / le 19 décembre 2019

ani avec afp

Publié Modifié

Trump dénonce la "haine" des démocrates

Donald Trump a dénoncé mercredi soir depuis le Michigan la "haine" des démocrates du Congrès, peu après sa mise en accusation par la Chambre des représentants.

"Pendant que nous créons des emplois et que nous nous battons pour le Michigan, la gauche radicale au Congrès est rongée par l'envie, la haine et la rage, vous voyez ce qu'il se passe", a-t-il lancé lors d'un meeting de campagne depuis la ville de Battle Creek.

"Les démocrates essayent d'annuler le vote de dizaines de millions d'Américains", a-t-il ajouté.