Modifié

Noheda, la "Pompeï espagnole", est en passe de retrouver toute sa splendeur

En Espagne, la découverte d'une villa romaine du 4ème siècle est comparée à celle de Pompei. [RTS]
En Espagne, la découverte d'une villa romaine du 4ème siècle est comparée à celle de Pompei. / 19h30 / 2 min. / le 23 novembre 2019
Qualifiée de "Pompeï espagnole", une villa romaine du IVe siècle renferme une immense mosaïque presque intacte dont la restauration vient de commencer. Le chantier de fouille de la villa de Noheda est ouvert au public depuis cet été.

Le site archéologique de Noheda renferme une des mosaïques les plus grandes et les mieux conservées de l’Empire romain. Le site se trouve à 200 kilomètres de Madrid, non loin de la ville de Cuenca, en Castille-La Manche. Une grande campagne de restauration vient de commencer et la mosaïque devrait retrouver ses couleurs et sa splendeur d’origine dans 4 mois.

Datée du IVe siècle de notre ère, cette oeuvre composée de 3,2 millions de pièces s'étale sur 230 m2 dans ce qui était le salon du richissime romain qui possédait cette villa. On y découvre des scènes mythologiques comme l'enlèvement d’Hélène, le jugement de Pâris, Dionysos ou la déesse Athéna.

La découverte remonte au milieu des années 1980 lors de travaux agricoles, mais les fouilles n'ont commencé que près de 20 ans plus tard en 2004, le temps que les autorités soient averties.

Un propriétaire mystérieux

Le propriétaire de cette demeure, qui s'étendait sur 10 hectares avec une propriété agricole de 80 km2, était sans doute un des hommes les plus riches de toute l'Hispanie, mais son nom reste une énigme.

"Pour l’instant nous n'avons aucune donnée fiable sur son identité. Mais cette architecture arrogante, la taille gigantesque des pièces de la villa, et surtout la combinaison de mosaïques marines, de mythes orientaux, et de scènes de théâtre sont des éléments que l’on avait encore jamais vu en Occident", explique Miguel Angel Valero, archéologue et directeur des fouilles de Noheda.

cab

Publié Modifié

La villa romaine de Noheda