Modifié

Hong Kong au coeur de nouvelles tensions sino-américaines

Des manifestants hongkongais tentent d'échapper aux gaz lacrymogènes. [Vincent Yu - AP Photo/Keystone]
Des manifestants hongkongais tentent d'échapper aux gaz lacrymogènes. [Vincent Yu - AP Photo/Keystone]
La Chine a averti jeudi qu'elle était prête à "riposter avec détermination" après l'adoption par le Congrès américain d'une loi soutenant les manifestants pro-démocratie à Hong Kong.

Le Congrès américain a adopté mercredi, à une écrasante majorité, une résolution soutenant les "droits de l'Homme et la démocratie" à Hong Kong et menaçant de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l'ancienne colonie britannique, en proie à cinq mois de manifestations contre l'ingérence supposée de Pékin dans les affaires de son territoire autonome.

Le texte doit encore être promulgué par Donald Trump. La Maison Blanche n'a pas formulé de menace de veto et le président devrait l'approuver, selon une source proche du dossier.

"Nous condamnons avec force"

"Nous condamnons avec force et nous nous opposons fermement" à cette initiative, a déclaré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise.

"Personne ne doit sous-estimer la détermination de la Chine à sauvegarder sa souveraineté nationale, sa sécurité et ses intérêts en matière de développement", a-t-il encore martelé.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a ensuite averti que cette décision revenait à encourager les "criminels violents" et à "semer le chaos voire de détruire Hong Kong".

>> Lire aussi: Les dossiers qui ébranlent le pouvoir du président chinois Xi Jinping

En pleines négociations commerciales

Le vote du Congrès est intervenu en pleines négociations ardues entre les deux premières puissances économiques mondiales pour sortir de leur guerre commerciale.

Interrogé sur le risque que ce vote puisse faire dérailler les pourparlers commerciaux, le porte-parole a dit espérer que Washington "travaille avec la partie chinoise pour parvenir à des solutions".

Le Congrès a également approuvé une mesure qui interdirait la vente à la police hongkongaise de gaz lacrymogène, balles en caoutchouc et autres équipements destinés à réprimer les manifestations.

>> Retour sur les événements marquants à Hong Kong:

afp/boi

Publié Modifié