Modifié le 17 novembre 2019 à 21:17

Nouvelle marée haute à Venise, Florence et Pise aussi menacées

Venise affronte sa troisième marée haute en une semaine
Venise affronte sa troisième marée haute en une semaine 19h30 / 1 min. / le 17 novembre 2019
Venise, dévastée par les inondations depuis une semaine, a de nouveau subi une marée haute dimanche, mais de moindre ampleur. Des alertes ont également été émises pour les villes de Florence et Pise, en raison des pluies incessantes qui s'abattent sur l'Italie.

L'"acqua alta", ou marée haute, s'est élevée à 1,50 m dimanche, loin derrière le pic de 1,87 m de mardi qui a frappé la "Sérénissime", inondée depuis, et dont les images ont fait le tour du monde.

"L'eau a cessé de monter", a tweeté le maire de Venise Luigi Brugnaro. "Pic de 150 cm... Les Vénitiens ne sont à genoux que lorsqu'ils prient. Venise va repartir", a-t-il également écrit.

>> Lire aussi: De plus en plus souvent submergée, "Venise est perdue à terme"

Les prévisions météorologiques prévoient des marées n'excédant pas 110 cm pour les jours à venir, ce qui devrait permettre à la cité lacustre d'évaluer les dégâts, déjà estimés par le maire à plus d'un milliard d'euros. L'emblématique place Saint-Marc a d'ailleurs été rouverte en fin de journée dimanche.

Annulations pour les Fêtes

Depuis mardi à Venise, plus de 50 églises ont été endommagées, dont la Basilique Saint-Marc. Des boutiques et des demeures ont été inondées. Des hôtels commencent en outre à déplorer des annulations pour les fêtes de fin d'année. Venise, qui compte 50'000 habitants, reçoit 36 millions de touristes par an, dont 90% d'étrangers.

Le maire de Venise a annoncé vendredi l'ouverture d'un compte bancaire pour tous ceux qui, en Italie et à l'étranger, souhaitent contribuer aux réparations. "Venise, endroit unique, est l'héritage de tout le monde. Grâce à votre aide, Venise brillera de nouveau", a-t-il écrit dans un communiqué.

Les habitants dont les logements ont été endommagés peuvent demander une aide gouvernementale immédiate de 5000 euros, et les commerçants peuvent recevoir jusqu'à 20'000 euros. Jeudi soir, le gouvernement du premier ministre Giuseppe Conte avait approuvé l'instauration de l'état d'urgence à Venise et annoncé le déblocage de 20 millions d'euros "pour les interventions les plus urgentes".

Alerte en Toscane

En Toscane, Florence et Pise ont été placées en état d’alerte en raison de la menace des eaux. Le président de la région Enrico Rossi a lancé sur Twitter un avertissement sur le risque de débordement de l'Arno. Il a aussi fait savoir que des pontons avaient été installés sur les rives à Pise par mesure de précaution.

ats/kkub

Publié le 17 novembre 2019 à 18:47 - Modifié le 17 novembre 2019 à 21:17