Modifié

Les manifestations en Haïti contre le président Moïse virent à l'émeute

Nouvelles émeutes en Haïti contre le président Jovenel Moïse. [Jean-Marc Hervé Abelard - Keystone ]
Nouvelles manifestations violentes en Haïti / Le Journal horaire / 25 sec. / le 28 septembre 2019
La population haïtienne s'est de nouveau mobilisée cette semaine dans les rues de la capitale Port-au-Prince et d'autres villes du pays pour appeler le président Jovenel Moïse à démissionner. Des manifestations violentes ont éclaté vendredi.

Gangrenée par plusieurs scandales de corruption contre laquelle la jeunesse manifeste régulièrement depuis plus d'un an, Haïti s'enfonce toujours plus dans la crise politique et connaît une pénurie d'essence et de nourriture. Le pays ne dispose que d'un gouvernement démissionnaire depuis six mois et les élections locales et législatives prévues fin octobre n'auront pas lieu, faute de vote sur la loi électorale.

De nombreuses manifestations ont secoué Haïti pendant la semaine, la rue n'ayant pas été convaincue par la "trêve" surprise proposée par le président Jovenel Moïse dans une rare allocution diffusée à la télévision d'État dans la nuit de mardi à mercredi.

Pillages et violences

Des affrontements violents ont opposé policiers et manifestants vendredi. Les premiers ont utilisé des grenades lacrymogènes pour disperser les seconds, qui ont répondu par des jets de pierres. Nombre de rafales de tirs à balles réelles ont également résonné en fin de manifestation.

haiti [RTS]
Nouvelles manifestations en Haïti / L'actu en vidéo / 55 sec. / le 28 septembre 2019

Après la dispersion du cortège, plusieurs magasins ont été pillés dans les quartiers les plus aisés de la capitale et une ancienne maison en bois a également été incendiée. Plusieurs villes de province ont également enregistré des violences vendredi avec l'attaque de postes de police, des incendies de logements précaires et aussi quelques pillages.

agences/ani

Publié Modifié