Publié

Greta Thunberg reçoit le prix Right Livelihood, aussi connu comme Nobel alternatif

Greta Thunberg devant la presse durant son voyage à New York. [Keystone - EPA/Michael Nagle]
Greta Thunberg reçoit le prix Right Livelihood, sorte de prix Nobel alternatif / Le Journal horaire / 25 sec. / le 25 septembre 2019
La jeune Suédoise Greta Thunberg, figure de la lutte contre le réchauffement climatique, a été récompensée mercredi par le prix Right Livelihood, une sorte de Nobel alternatif décerné par une fondation privée suédoise.

Greta Thunberg, 16 ans, a été distinguée par ce prix "pour avoir inspiré et porté les revendications politiques en faveur d'une action climatique urgente conforme aux données scientifiques", a écrit la fondation dans un communiqué.

"Sa compréhension de la crise climatique basée sur la science ainsi que les maigres réponses apportées sur le thème par la société et les politiques ont conduit Greta Thunberg à se consacrer à la cause et à réclamer des actes contre le changement climatique. Elle personnifie l'idée que chacun a le pouvoir d'infléchir le cours des choses", poursuit la fondation suédoise, qui a aussi un bureau à Genève depuis 2015.

"Je représente un mouvement mondial"

Le combat de Greta Thunberg a commencé il y a un an, le 20 août 2018, quand elle a entamé seule devant le Parlement suédois sa première "grève de l'école pour le climat".

"Il va de soi que, comme à chaque fois que je reçois un prix, la distinction ne récompense pas ma personne propre. Je représente un mouvement mondial d'écoliers, de jeunes et d'adultes de tout âge qui ont pris la décision d'agir pour la défense de notre planète", a réagi la jeune lauréate, citée par la fondation.

En juin, Greta Thunberg et son mouvement "Fridays For Future" avaient déjà reçu le prix le plus prestigieux de l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International.

>> Lire aussi : Le climat jette un froid glacial entre Greta Thunberg et Donald Trump

afp/boi

Publié

Les autres lauréats

La fondation Right Livelihood a également distingué plusieurs autres personnalités: la militante sahraouie des droits de l'homme Aminatou Haidar pour son combat pour l'autodétermination du peuple du Sahara occidental et l'avocate chinoise spécialiste du droit des femmes Guo Jianmeic.

L'association Yanomami Hutukara et son célèbre porte-parole Davi Kopenawa ont aussi reçu un prix pour la "lutte ferme et déterminée à protéger les forêts et la biodiversité de l'Amazonie, ainsi que les terres et la culture de ses peuples autochtones".

Chacun des lauréats recevra un million de couronnes (94'000 euros) de prime associée au prix.