Modifié

Match nul en Israël, Netanyahu et Gantz ne peuvent pas gouverner seuls

Israël dans l'impasse politique. Benyamin Netanyahou et Benny Gantz au coude à coude. [RTS]
Israël dans l'impasse politique. Benyamin Netanyahou et Benny Gantz au coude à coude. / 12h45 / 1 min. / le 18 septembre 2019
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son rival Benny Gantz sont à égalité et dans l'incapacité de former un gouvernement de coalition après dépouillement de la quasi totalité des votes aux législatives de mardi, indiquent mercredi les médias israéliens.

La Commission électorale n'a diffusé que des résultats fragmentaires, après 44% des bulletins dépouillés, mais les médias israéliens font état de résultats officiels plus complets qui n'ont pas encore été dévoilés par les autorités électorales.

Après plus de 92% des bulletins dépouillés, les partis des deux rivaux obtiennent chacun 32 sièges sur les 120 de la Knesset, le Parlement israélien, et ne parviennent pas, même avec leurs alliés respectifs, à franchir le seuil des 61 députés pour obtenir une majorité.

>> Voir l'analyse de Stéphane Amar dans le 12h45:

Stéphane Amar à Tel-Aviv commente cette situation qui semble autant bloquée qu'après les dernières législatives [RTS]
Stéphane Amar à Tel-Aviv commente cette situation qui semble autant bloquée qu'après les dernières législatives / 12h45 / 1 min. / le 18 septembre 2019

Vers une coalition?

La "liste unie" des partis arabes obtiendrait par ailleurs 12 sièges et pourrait s'imposer comme la troisième force politique à la Knesset, suivie par le parti Israel Beiteinou de l'ex-ministre Avigdor Lieberman (9 sièges).

Ce dernier, qui a dit mardi souhaiter une coalition avec le Likoud (droite) de Benjamin Netanyahu et le parti Kahol Lavan ("Bleu-blanc") de Benny Gantz, pourrait émerger comme le véritable "faiseur de roi".

En Israël, le président consulte les députés élus qui doivent lui recommander un chef de gouvernement. Les partis arabes, hostiles au Premier ministre en poste, ont déjà suggéré qu'ils allaient s'opposer à la désignation de Benjamin Netanyahu, sans confirmer s'ils allaient soutenir celle de Benny Gantz.

ats/ebz

>> Ecouter aussi Pascal De Crousaz, invité dans La Matinale de la RTS:

Les Israéliens se rendent aux urnes pour décider du sort de Benjamin Netanyahu. [AP Photo/Sebastian Scheiner - Keystone]AP Photo/Sebastian Scheiner - Keystone
Les Israéliens se rendent aux urnes pour la deuxième fois cette année: interview de Pascal De Crousaz / La Matinale / 7 min. / le 18 septembre 2019
Publié Modifié