Modifié

Les migrants à bord de l'Open Arms ont débarqué au port de Lampedusa

Les migrants de l'Open Arms ont pu débarquer à Lampedusa. Un procureur italien en a donné l'ordre. [RTS]
Les migrants de l'Open Arms ont pu débarquer à Lampedusa. Un procureur italien en a donné l'ordre. / 12h45 / 1 min. / le 21 août 2019
Une centaine de migrants secourus au large de la Libye qui se trouvaient à bord du navire humanitaire espagnol Open Arms ont pu débarquer mardi soir à Lampedusa, au terme d'une attente de 19 jours.

Les migrants, majoritairement originaires d'Afrique, ont pu débarquer après que le procureur d'Agrigente, en Sicile, a ordonné la saisie du navire et l'évacuation des passagers à bord. Le navire a accosté mardi soir après 23h30.

Les autorités italiennes refusaient jusque-là que le bateau accoste en dépit de l'accord trouvé la semaine dernière pour répartir les migrants secourus par le navire espagnol entre six Etats membres de l'UE (Espagne, France, Portugal, Allemagne, Roumanie et Luxembourg).

Enfin à terre

L'ONG espagnole n'avait cessé ces derniers jours d'alerter sur la situation d'urgence à bord du bateau, que plusieurs migrants ont tenté de fuir en sautant à la mer pour essayer de rallier le rivage à la nage.

L'annonce du débarquement a suscité des explosions de joie sur le bateau, selon des vidéos diffusées par des personnes présentes à bord. Après le séquestre de l'Open Arms, il ne reste plus qu'un navire humanitaire au large des côtes libyennes, l'Ocean Viking avec 356 migrants à bord.

agences/br

Publié Modifié