Les places célèbres, des lieux chargés d'Histoire

Grand Format

Laurent Gillieron - Keystone

Introduction

Les grandes places au centre des villes sont souvent des lieux témoins et théâtres de moments clefs de l'Histoire. L'émission "Tout un monde" s'est rendue sur la place Tahrir, le Zócalo, la place Rouge, la place Taksim et la Puerta del Sol. Visites guidées.

Chapitre 01
La place Tahrir, au Caire

Asmaa Waguih - Reuters

La place Tahrir reste le symbole de la chute du dirigeant Hosni Mubarak: il jette l'éponge en 2011 après trois semaines de bras de fer avec le peuple. Après trente ans de pouvoir, il voulait se faire réélire…

"Tahrir" signifie "Libération" en arabe. Peut-être un lieu prédestiné! Carrefour routier en plein cœur du Caire administratif, cette place est devenue l'épicentre de la révolution égyptienne.

Des milliers de personnes sont rassemblées sur la place Tahrir, au Caire. [EPA/AMEL PAIN - Keystone]EPA/AMEL PAIN - Keystone
Tout un monde - Publié le 12 août 2019

Chapitre 02
Le Zócalo, à Mexico

Daniel Aguilar - Reuters

A Mexico, la place de la Constitution est surnommée El Zócalo: cela signifie "le socle".

Cette place a été le centre névralgique des deux capitales qui se sont succédé dans le temps: Tenochtitlan, le lieu de pouvoir de l'empire aztèque, puis le conquistador Hernán Cortés détruit quasiment toute la ville en 1521 pour fonder Mexico, capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne.

El Zócalo est le centre des révolutions et des plus grandes manifestations du Mexique. Dont celle des Zapatistes, menés par le sous-commandant Marcos.

Le sous-commandant Marcos et sa fameuse pipe, photographiés en mai 2006 sur le Zócalo. [Gregory Bull - AP/Keystone]Gregory Bull - AP/Keystone
Tout un monde - Publié le 13 août 2019

Chapitre 03
La place Rouge, à Moscou

Denis Sinyakov - Reuters

A Moscou, sous les Tsars, les Soviétiques, et aujourd'hui encore, la place Rouge est l'incarnation et le symbole du pouvoir – non loin, la haute muraille du Kremlin. Moins un lieu de mobilisation et de revendication citoyenne.

La place Rouge sert à honorer les héros de la révolution à l'époque soviétique. C'est là qu'est conservé, dans un mausolée, le corps momifié de Vladimir Ilitch Oulianov, mieux connu sous le nom de Ленин – Lénine.

Lors de la commémoration, une grande parade militaire a défilé sur les pavés de la place rouge à Moscou. [Alexander Zemlianichenko - AP Photo/Keystone]Alexander Zemlianichenko - AP Photo/Keystone
Tout un monde - Publié le 14 août 2019

Chapitre 04
La place Taksim, à Istanbul

Marko Djurica - Reuters

La place Taksim fut l'épicentre des manifestations du parc Gezi, qui avaient fait vaciller en 2013 le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

L'importance symbolique de cette place est beaucoup plus ancienne: dès le XIXe siècle, elle s'impose comme le carrefour idéologique de Turquie.

Au point que le pouvoir actuel tente désormais de se l'approprier.

Des supporters du président turc Erdogan face à des militaires, la nuit de la tentative de putsch, le 16 juillet 2016 (image d'illustration). [Emrah Gurel - AP Photo/Keystone]Emrah Gurel - AP Photo/Keystone
Tout un monde - Publié le 15 août 2019

Chapitre 05
La Puerta del Sol, à Madrid

Paul Hanna - Reuters

La Puerta del Sol madrilène a vu naître los indignados – le Mouvement des Indignés.

Le 15 mai 2011, une grande manifestation débouche, dès le lendemain, sur l'occupation de la Puerta del Sol.

Ensuite, pendant un mois, des étudiants occupent cette place et dressent leur campement.

Une manifestation contre la monarchie sur la Puerta Del Sol de Madrid, le 2 juin 2014. [Juan Medina - Reuters]Juan Medina - Reuters
Tout un monde - Publié le 16 août 2019