Publié le 07 août 2019 à 22:13

Malte refuse le plein de carburant au bateau humanitaire Ocean Viking

Malte refuse le plein de carburant au bateau humanitaire Ocean Viking.
Malte refuse le plein de carburant au bateau humanitaire Ocean Viking Le Journal horaire / 17 sec. / le 07 août 2019
Les autorités maltaises ont refusé mercredi soir le plein de carburant à l'Ocean Viking, le bateau humanitaire de SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières. Le navire se dirige vers le large des côtes libyennes pour sa première mission de sauvetage de migrants.

L'Ocean Viking se préparait à faire le plein en route, de façon à mener la mission la plus longue possible dans la zone de recherches et secours.

"Après nous avoir donné leur accord pour un plein au large, sans accostage, les autorités maltaises nous ont annoncé vers 20h30, deux heures avant l'heure du rendez-vous, que nous n'avions pas l'autorisation de pénétrer dans les eaux territoriales maltaises", a déclaré le responsable des opérations de secours aux migrants, Nicolas Romaniuk.

C'est la première fois que Malte ferme sa zone territoriale à un bateau humanitaire, alors que l'Italie en revanche a déjà pris plusieurs arrêtés interdisant ses eaux territoriales aux bateaux d'ONG.

>> Lire également: La nouvelle loi italienne menace les navires humanitaires de confiscation

"On continue"

Aucune raison officielle n'a été donnée au commandement du bateau par les autorités maltaises. Le nouveau bateau - successeur de l'Aquarius - affrété par les ONG françaises, parti dimanche soir de Marseille, se trouvait mercredi soir à quelque dix-huit heures de navigation de la zone de secours, mais a perdu du temps en se déroutant sur Malte.

Le coordinateur des secours estime que le carburant à bord permettra au bateau de naviguer encore 10 à 12 jours, raccourcissant le temps utile des recherches en mer. "Nous avons de l'eau, du carburant, il y a des gens à secourir donc on continue", a-t-il décidé.

afp/gma

Publié le 07 août 2019 à 22:13