Modifié le 29 juillet 2019 à 11:04

Le militantisme climatique de Greta Thunberg est toujours plus critiqué

Greta Thunberg le 23.07.2019 devant l'Assemblée nationale française à Paris.
Le militantisme climatique de Greta Thunberg est toujours plus critiqué La Matinale / 4 min. / le 29 juillet 2019
De plus en plus voix s'élèvent, en France notamment, contre la jeune activiste suédoise Greta Thunberg. Certains craignent que ces critiques, virulentes, entachent l'image des défenseurs du climat.

Les choses ont pris une tournure assez violente ces derniers jours, comme lors du discours de Greta Thunberg à l'Assemblée nationale française, avec notamment deux prises de position qui font parler d'elles.

>> Lire: Des élus critiquent la venue de Greta Thunberg à l'Assemblée nationale

La charge la plus violente est venue du philosophe Michel Onfray. Il s'en est pris au physique de l'adolescente, la traitant de "cyborg qui ignore l'émotion, qui ne sourit jamais". Le Français a lancé une pique, également, contre l'entourage de Greta Thunberg en se demandant qui était vraiment derrière ses discours. Cette bataille rhétorique a vu passer d'autres qualificatifs, comme "éco-morveuse", "gourou apocalyptique" ou "mini-prêtresse."

Greta Thurnberg, Suédoise de 16 ans et militante pour le climat.

Il n'y a pas de juste milieu quand on parle d'urgence climatique.

Greta Thunberg

Sentant l'animosité enfler, Greta Thunberg a répondu à ses détracteurs devant les députés français: "De nombreuses personnes, de nombreux politiques, disent qu'ils ne sont pas d'accord avec ce que nous disons", a-t-elle constaté à la tribune. "Je vous invite à lire la page 108 du dernier rapport du GIEC. Ce sont les chiffres fondés sur la science. Il n'y a pas de juste milieu quand on parle de l'urgence climatique."

La deuxième charge est venue d'un médecin, Laurent Alexandre, pour qui Greta Thunberg est "la" réussite marketing de la décennie.

Laurent Alexandre.

Son programme aggraverait le réchauffement climatique, entraînerait une crise économique et sociale massive.

Laurent Alexandre

Le chirurgien-urologue est critique sur le message de la Suédoise: "Son programme est contre-productif. Il aggraverait le réchauffement climatique, il entraînerait une crise économique et sociale absolument massive, qui aurait des conséquences absolument révolutionnaires", explique le fondateur du site Doctissimo lundi dans La Matinale. "Quand on baisse le pouvoir d'achat des gens de 0,5%, on a les gilets jaunes dans la rue. Si on baisse le niveau de vie des ouvriers de 50%, on aura l'extrême droite au pouvoir. Donc ce discours est un discours irréaliste et très dangereux politiquement."

Des attaques "petites" et "gratuites"

Interrogé sur ces critiques, le président des Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s constate que ces violences augmentent mais se dit surtout étonné de leur provenance. "C'est vraiment des attaques de personnes qui se disent philosophe, des personnes dont on attend peut-être un minimum de responsabilité et de clairvoyance, et qui attaquent sur le physique et sur l'état psychologique d'une fille. Je trouve ça très petit et très gratuit", note Oleg Gafner.

Oleg Gafner.

Cela montre la peur de ces personnes, qui préfèrent dévier leur discours sur des choses plus faciles à juger.

Oleg Gafner

Et ces diverses prises de position représentent un risque pour les défenseurs du climat, estime Oleg Gafner. "Ce qu'on attend de ces personnes, c'est d'agir, de prendre position pour le climat, et à tous les échelons d'agir concrètement pour ça. C'est se déresponsabiliser de cette urgence en changeant de sujet. Et ça, c'est très dramatique. Cela montre peut-être aussi la peur de ces personnes qui - au lieu de s'attarder sur ce sujet - préfèrent dévier leur discours sur des choses plus faciles à critiquer et à juger."

Laurent Alexandre est précisément critique sur le message de la jeune femme et sur sa manière d'envisager la gestion de l'urgence écologique, qui selon lui, ne résume pas à un seul combat: "Il y a mille sujets que le politique doit appréhender", dit-il. "Greta Thunberg a une obsession unique, qui est le CO2. Elle ne s'intéresse qu'à ça. On ne peut pas résumer la politique à la gestion du CO2, il y a mille enjeux que le politique doit gérer simultanément."

Et si le médecin Laurent Alexandre critique le fond, il dit s'inquiéter aussi pour l'adolescente qu'est encore Greta Thunberg. Du reste, s'il avait ses parents en face de lui, il les engueulerait "pendant trois heures".

"C'est une enfant fragile"

Le praticien déplore notamment le fait qu'ils aient révélé son dossier psychiatrique. "C'est une enfant fragile", souligne-t-il. "De lui faire arrêter l'école et de la soumettre à un stress de vedette, donc de transformer une gamine de 16-17 ans en un animal de foire, c'est extrêmement mal. Et les parents commettent une faute médicale, une faute contre leur enfant."

Quoi qu'il en soit, l'activiste suédoise continue sa tournée, qui passera prochainement par la Suisse. Les jeunes du mouvement Smile for the future ont convoqué la presse dans une semaine, en sa présence. Et le 9 août, elle sera aux côtés du prix Nobel de chimie 2017 Jacques Dubochet pour une conférence.

Natacha van Cutsem/oang

Publié le 29 juillet 2019 à 07:42 - Modifié le 29 juillet 2019 à 11:04

Comment le réchauffement influence la géopolitique

Des canicules plus fréquentes et plus intenses font partie des manifestations tangibles et faciles à identifier - sur des tendances longues. Mais le changement climatique a aussi des aspects plus difficiles à remarquer et qu'on ne lui associe pas spontanément, dans la sphère géopolitique.

C'est la thèse que développe Jean-Michel Valantin, responsable "changement climatique et sécurité» du think tank The Red (Team) Analysis Society", dans son ouvrage "Géopolitique d’une planète déréglée" (seuiol, 2017.)

Ce docteur en études stratégiques cite notamment la Syrie comme exemple des guerres climatiques. Il rappelle qu'avant la révolution contre Bachar al-Assad en 2011, l'élément déclencheur a été la sécheresse.

>> Ecouter l'interview de Jean-Michel Valantin dans l'émission Tout un monde: