Modifié le 22 juillet 2019 à 11:34

Houston, la Nasa et Mike Pence ont rendu hommage aux héros de la Lune

Les Etats-Unis ont fêté discrètement les 50 ans des premiers pas sur la Lune
Les Etats-Unis ont fêté discrètement les 50 ans des premiers pas sur la Lune 12h45 / 2 min. / le 21 juillet 2019
Des milliers de personnes ont afflué vers Houston dimanche pour marquer les 50 ans du premier pas sur la Lune. La Nasa a aussi republié la vidéo de l'exploit de Neil Armstrong, alors que Mike Pence a rendu hommage aux héros de la mission Apollo 11.

A Houston, au Texas, où était et se trouve encore le centre de communications de la Nasa pour les vols habités, des milliers de passionnés ou nostalgiques de la conquête spatiale ont décompté les secondes avant ce premier pas, auquel les plus de cinquante ans ont peut-être assisté à l'époque en direct, sur un téléviseur noir et blanc, en pleine nuit.

La phrase de Neil Armstrong "C'est un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l'humanité" a été répétée pour célébrer le premier pas sur la Lune le 20 juillet 1969. Il était alors 3h56 à l'époque en Europe.

Mis à part cela, les festivités sont restées discrètes, à part peut-être à Wapakoneta, dans l'Ohio. Des hommages en cascade ont été rendus au plus célèbre des citoyens de la ville, Neil Armstrong, décédé en 2002.

>> Voir aussi notre grand format consacré à cet événement: Le fantasme de la Lune

Hommage de Mike Pence

Donald Trump avait laissé à son vice-président Mike Pence le soin de mener les célébrations en Floride. S'exprimant depuis un ancien bâtiment de commandement du centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral, il a rendu hommage aux trois astronautes ayant pris part à cette mission historique.

"Si Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Mike Collins ne sont pas des héros, alors il n'y a aucun héros", a-t-il dit au côté de Buzz Aldrin, 89 ans, le seul des trois membres d'équipage présent à la cérémonie. "Apollo 11 est le seul événement du XXe siècle dont on devrait se souvenir au XXXe siècle", a-t-il ajouté.

En mars dernier, le vice-président américain avait fait part de la volonté des Etats-Unis de déployer "tous les moyens nécessaires" pour renvoyer des astronautes sur la Lune d'ici cinq ans, plus vite que prévu initialement par la Nasa.

Cinquante plus tard exactement, la Nasa a aussi rediffusé les images de ce premier pas sur la Lune sur son compte Twitter.

boi avec agences

Publié le 21 juillet 2019 à 10:54 - Modifié le 22 juillet 2019 à 11:34