Modifié le 15 juillet 2019 à 14:18

Une étude propose de fermer plus de la moitié des hôpitaux allemands

L'étude préconise moins d'hôpitaux mais une meilleure offre.
Une étude propose la fermeture de la moitié des hôpitaux allemands Le 12h30 / 1 min. / le 03 juin 2016
Il y aurait trop d'hôpitaux en Allemagne et il faudrait en fermer plus d'un sur deux. C'est la conclusion d'une étude commandée par la fondation Bertelsmann, présentée lundi.

Selon les experts mandatés pour cette étude, un hôpital proche de son domicile n'est pas forcément un gage de qualité au contraire.

"Beaucoup de complications dans le traitement de cas lourds pourraient être évitées" (s'il y avait moins d'établissements), disent-ils, car souvent, des cliniques de taille modeste n'ont pas suffisamment de personnel, pas suffisamment d'expérience, et pas assez d'équipements pour faire face correctement à certaines urgences."

Rendre l'offre de soins plus efficace

Les auteurs de l'étude préconisent en conséquence de passer une bonne partie des 1400 établissements hospitaliers allemands pour n'en conserver que 600. Une telle réduction du nombre d'hôpitaux et de cliniques permettrait selon eux de rendre plus efficace l'offre de soins proposée aux Allemands.

En termes de jour passés à l'hôpital par rapport au nombre d'habitants, l'Allemagne dépasse largement la moyenne européenne, aujourd'hui. Mais un établissement hospitalier sur trois est déficitaire.

Blandine Milcent/oang

Publié le 15 juillet 2019 à 14:17 - Modifié le 15 juillet 2019 à 14:18