Modifié le 10 juillet 2019 à 08:55

Les dons promis en faveur de Notre-Dame se font toujours attendre

Notre Dame de Paris, le 17 avril 2019.
Une grande partie des dons pour reconstruire Notre-Dame de Paris ne sont pas arrivés La Matinale / 1 min. / le 10 juillet 2019
Trois mois après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, une grande partie des dons promis pour sa reconstruction n'est toujours pas arrivée. Seuls 38 millions d’euros ont effectivement été récoltés.

Dès le lendemain de l'impressionnant incendie qui avait réduit en cendres la charpente de la Cathédrale de Paris, les promesses de dons pour reconstruire l'édifice avaient afflué. Bernard Arnault et François Pinault – première et troisième fortunes de France – avaient respectivement promis de donner 200 et 100 millions d'euros. Pourtant, l'archevêque de Paris a annoncé lundi que seuls 38 millions d’euros avaient été récoltés à ce jour.

Les municipalités temporisent

Les annonces des familles Arnault et Pinault ne sont pas les seules dont la concrétisation se fait attendre. Les nombreuses collectivités qui avaient fait des promesses de don doivent maintenant faire face à des délibérations pour débloquer les fonds en question. Certaines d'entre elles temporisent ou font marche arrière, comme la municipalité de Lyon, qui a décidé d'attendre avant de verser les 200'000 euros promis.

Ironie de l’histoire, c’est grâce à l’association américaine Friends of Notre-Dame que les quatre premiers millions ont pu être débloqués pour les travaux.

Sujet radio: Ariane Hasler

Adaptation web: Antoine Schaub

Publié le 10 juillet 2019 à 08:35 - Modifié le 10 juillet 2019 à 08:55