Modifié le 11 juin 2019 à 10:31

Un hélicoptère s'écrase sur le toit d'un immeuble à Manhattan

L'accident a provoqué l'émoi des passants, mais la piste terroriste a vite été écartée.
Un hélicoptère s’est écrasé hier sur le toit d’un immeuble au milieu de Manhattan à New York La Matinale / 1 min. / le 11 juin 2019
Le pilote d'un hélicoptère qui s'est posé brutalement, lundi à la mi-journée, sur le toit d'un gratte-ciel de Manhattan est décédé, ont indiqué les pompiers new-yorkais. L'hélicoptère a pris feu en atterrissant d'urgence. La piste terroriste a été écartée.

De la fumée sur le toit d’un gratte-ciel: la scène n’est pas anodine pour les New-Yorkais. C’est au milieu de Manhattan, sous un ciel gris et pluvieux, que l’hélicoptère s’est écrasé, sur le toit d’un building de 54 étages pas loin de Times Square, sur la 7ème avenue. Les autorités font état d’un mort, le pilote de l'appareil. Les circonstances de l’accident sont encore floues, mais la météo fait partie des raisons évoquées.

Le gratte-ciel a tremblé

Le gratte-ciel du 787, 7th Avenue sur le toit duquel s'est écrasé l'hélicoptère. Le gratte-ciel du 787, 7th Avenue sur le toit duquel s'est écrasé l'hélicoptère. [Benno Schwinghammer - AFP/DPA] Selon plusieurs témoins, l'atterrissage de l'hélicoptère a fait trembler le gratte-ciel où est survenu l'incident et le choc a été entendu dans plusieurs autres tours alentours.

Le maire de la ville Bill de Blasio a rapidement communiqué. "Nous n'avons aucune indication sur un quelconque lien avec le terrorisme", a-t-il déclaré aux journalistes. C’est bien la piste de l’accident qui est privilégiée. L'hélicoptère, un appareil privé de type Agusta 10E, avait décollé dix minutes plus tôt d'un héliport sur la 34e rue.

Le spectre du 11 septembre

Aux Etats-Unis, les chaînes de télévision ont suivi les événements en direct. Des témoins ont évoqué une explosion, de la fumée et la panique des gens dans l’immeuble.

On a senti, ces dernières heures à New York, comme la résurgence d’un traumatisme encore présent, le souvenir indélébile des événements du 11 septembre 2001. "Ma première pensée a été: est-ce que c'est un accident? Est-ce que c'était intentionnel? En tant que New-Yorkais, après le 11 septembre, on est toujours inquiet", a déclaré le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo.

Raphaël Grand/vic avec afp

Publié le 10 juin 2019 à 23:02 - Modifié le 11 juin 2019 à 10:31