Modifié le 22 mai 2019 à 21:37

Raoni: "Je veux convaincre Bolsonaro de sauver l'Amazonie"

OL RAONI BOLSONARO_V3
Raoni: "Je veux convaincre Bolsonaro de sauver l’Amazonie" L'actu en vidéo / 2 min. / le 22 mai 2019
Le chef indien Raoni, figure mondiale de la défense de l'Amazonie, lance un appel à l'aide à l’opinion publique et au président brésilien Jair Bolsonaro dans un entretien à la RTS.

"Après son élection, Bolsonaro a très mal parlé des indigènes et des indiens. C'est pour ça que je suis venu alerter l'opinion ici en Europe. Ses propos ont beaucoup inquiété mes parents et mon peuple", explique Raoni, qui ajoute : "Je vais lui demander audience dès mon retour pour régler nos problèmes."

Le cacique indien espère pouvoir convaincre le chef de l'Etat brésilien de changer son avis sur l'Amazonie. Il lui promet même le "paradis" de la culture Kayapo qu’il obtiendra par là, en étant classé non plus parmi les méchants, qui restent tout entier en terre après la mort, mais parmi les bons, dont l'esprit s'élève: "Son âme ira au ciel pour vivre avec Dieu. Je suis certain qu'il finira par aller vivre avec Dieu. J’ai déjà eu une vision de la place qu'il occupera."

"Depuis le début de cette année 2019, la déforestation a augmenté, dénonce le chef Raoni, à l’unisson des ONG actives en Amazonie. C’est pour ça que je suis chez vous pour attirer l’attention du monde."

Le rôle des jeunes manifestants pour le climat

OL RAONI CLIMAT_V3
L'actu en vidéo - Publié le 22 mai 2019

Raoni se réjouit des marches pour le climat qui se sont multipliées en Europe et en Suisse. "J’aimerais leur dire qu'ils nous aide pour que tous nos petits-enfants aient encore de l’oxygène que produit l'Amazonie."

Le cacique kayapo, dont l'âge est estimé à environ 89 ans, est né dans une société de chasseurs-cueilleurs ignorant le décompte des années. Il a eu ses premiers contacts avec les blancs dans les années 60 et milite depuis lors pour la défense et l’établissement de démarcations autour des territoires indiens, face aux fermiers, aux industries agro-alimentaires et aux chercheurs d’or.

L'aide d'Emmanuel Macron

OL RAONI MACRON_V3
L'actu en vidéo - Publié le 22 mai 2019

Le chef indien, qui avoue avoir appris les combats à mort lors des luttes de sa jeunesses entre tribus amazoniennes, et qui porte le labret, le disque de balsa caractéristiques des chefs guerriers, prône aujourd'hui la non-violence et salue les soutiens reçus en Occident. Il souligne en particulier l'aide reçue cette semaine par le président français Emmanuel Macron : "Il va nous aider. Notre rencontre a eu beaucoup de résultats. J’ai senti chez lui le pouvoir de voir au-dedans de l'autre."

Raoni, invité à Genève par le Club des Leaders, sera cette semaine à Cannes pour une montée des marches : "Je relancerai mon message à cette occasion."

>> Voir la version intégrale de l'interview

OL RAONI ITW INTEGRAL
L'actu en vidéo - Publié le 22 mai 2019

DR

Publié le 22 mai 2019 à 17:29 - Modifié le 22 mai 2019 à 21:37