Modifié le 16 mai 2019 à 16:35

Le maire de New York Bill de Blasio se lance dans la course à la présidence

Le maire de New York Bill de Blasio est le 23e candidat démocrate à se lancer dans la course à la présidence en 2020.
Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, est candidat à la présidentielle 2020 Le Journal horaire / 1 min. / le 16 mai 2019
Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé jeudi sa candidature à l'élection présidentielle américaine de 2020. Le 23e candidat démocrate à viser la Maison Blanche se lance malgré des sondages en sa défaveur.

"Aujourd'hui, je suis fier d'annoncer ma candidature à la présidence des Etats-Unis, car il est temps de donner la priorité aux gens qui travaillent", déclare Bill de Blasio dans une vidéo de trois minutes mise en ligne jeudi matin. Il doit partir vendredi en Iowa, Etat-clé pour les primaires démocrates.

Bill de Blasio, 58 ans, s'ajoute aux 22 candidats démocrates déjà en lice. Pour se démarquer, il se targue dans sa vidéo d'avoir fait de la première métropole américaine "la grande ville la plus sûre des Etats-Unis", avec une baisse des homicides pendant son mandat. Mais son credo principal, comme lors de sa campagne pour la mairie de New York, porte sur la réduction des inégalités.

Victoire surprise à la mairie

L'homme politique se lance alors qu'aucun sondage n'est venu l'encourager. Le dernier le mentionnant, publié début avril par l'université Quinnipiac, indiquait que, même parmi les New-Yorkais, 76% des électeurs ne voulaient pas le voir se lancer dans la bataille, 18% seulement y étant favorables, même s'il a été facilement réélu pour quatre ans en 2017 faute de grosses pointures pour le concurrencer.

Bill de Blasio aime toutefois rappeler que personne ne croyait à ses chances d'emporter la mairie en 2013. Il était alors un conseiller municipal méconnu et avait créé la surprise en recueillant 73% des voix face au républicain Joe Lhota, devenant le premier maire démocrate de New York depuis 1993. Le New York Times souligne par ailleurs qu'aucun maire en exercice n'a été élu à la tête du pays jusqu'ici. 

afp/ani

Publié le 16 mai 2019 à 15:19 - Modifié le 16 mai 2019 à 16:35