Modifié le 13 mai 2019 à 09:53

Des maisons à un euro, l'opération séduction de deux villages italiens

Le village sicilien de Mussomeli.
Deux villages italiens ont décidé de vendre des dizaines de maisons pour un euro La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2019
Les autorités de deux villages italiens ont lancé une action choc pour tenter d'attirer des investisseurs et redynamiser leur région: elles vendent des maisons pour la modique somme d'un euro.

Des dizaines de maisons, fermes et villas sont ainsi bradées dans les villages de Zungoli, dans la province de Naples, et Mussomeli, au coeur de la Sicile. Et ce à une condition: les acheteurs doivent s'engager à rénover leur nouvelle habitation dans les mois qui suivent l'acquisition.

L'objectif assumé des autorités est d'attirer des investisseurs italiens ou étrangers pour redynamiser leurs territoires. Il s'agit donc d'un moyen de lutter contre une démographie en berne et ainsi relancer l'économie.

Attirer de nouveaux habitants

A l’échelle européenne, la question de l’exode rural est dépassée et il y a plus de communes dans les campagnes qui gagnent des habitants que de communes qui en perdent.

Mais il y a des exceptions, comme ces deux villages italiens, qui connaissent ainsi un important vieillissement de leur population. Le seul moyen est par conséquent d'attirer de nouveaux habitants.

"Statistiquement, lorsqu'un ménage avec un enfant s'installe dans un milieu rural, il a un autre enfant dans les trois à quatre années qui suivent", explique Marc Dedeire, professeur en aménagement du territoire, dans La Matinale de la RTS.

Pauline Rappaz/boi

Publié le 13 mai 2019 à 09:11 - Modifié le 13 mai 2019 à 09:53