Publié

De Londres, Julian Assange s'oppose à son extradition vers les Etats-Unis

Des supporters de Julian Assange manifestent le tribunal de district de Westminster, ce 2 mai 2019. [Keystone]
Julian Assange condamné à près d'un an de prison / Le Journal horaire / 25 sec. / le 1 mai 2019
Le co-fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a déclaré jeudi devant un tribunal londonien qu'il s'opposait à son extradition vers les Etats-Unis.

La justice américaine veut le poursuivre en raison de la publication en 2010 de centaines de milliers de documents confidentiels, dont des rapports militaires sur l'Afghanistan et l'Irak ainsi que des notes diplomatiques.

Julian Assange s'exprimait par liaison vidéo depuis sa prison devant le tribunal de district de Westminster qui a entamé jeudi l'examen de la demande américaine d'extradition.

"Je protège beaucoup de monde"

La Magistrate Court de Westminster a ajourné les échanges au 30 mai, pour une audience de procédure, avant une nouvelle audience sur le fond programmée le 12 juin.

"Je ne souhaite pas me résoudre à l'extradition. Je suis un journaliste lauréat de beaucoup, beaucoup de prix et je protège beaucoup de monde", a-t-il déclaré.

Cinquante semaines de prison

Julian Assange a été arrêté le 11 avril dernier par la police britannique à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il s'était réfugié en 2012.

Il a été condamné mercredi par la justice britannique à 50 semaines de prison pour violation des termes de sa liberté conditionnelle.

reuters/pym

Publié