Modifié le 22 avril 2019 à 21:29

Extinction Rebellion interrompt ses blocages écologiques à Londres

Les blocages écologiques à Londres ont été interrompu lundi.
Extinction Rebellion interrompt ses blocages écologiques à Londres Le Journal horaire / 29 sec. / le 22 avril 2019
Le mouvement Extinction Rebellion a interrompu lundi ses blocages à Londres. Il réfléchit aux suites à donner à son action, qui vise à obtenir un "état d'urgence écologique".

Né en 2018 au Royaume-Uni, ce réseau de militants devenu international, qui prône la désobéissance civile non violente, a bloqué pendant une semaine, jusqu'à dimanche, plusieurs sites très fréquentés du centre de la capitale britannique.

Les manifestants se cantonnaient lundi à Marble Arch, au nord-ouest de Hyde Park et à l'extrémité de l'artère commerciale Oxford Street, en plein coeur de la capitale britannique.

Nouvelle phase

Le mouvement "entre dans une nouvelle phase", a indiqué Extinction Rebellion dans un message publié sur son site internet. "La 'phase un' a été un énorme succès. Le fait d'occuper des lieux a attiré l'attention sur notre cause", ajoute-t-il, expliquant que la "phase deux" devait faire l'objet de discussions lundi après-midi.

Les actions menées par le mouvement écologiste ont conduit à 1065 arrestations depuis le 15 avril, 53 personnes ayant fait l'objet de poursuites, a indiqué lundi Scotland Yard.

>> Les manifestants pour le climat doivent-ils investir la sphère politique? L'interview de Laurent Seydoux, dans Forum:

Laurent Seydoux, membre du comité de l'initiative des Alpes.
Urs Flueeler - Keystone
Forum - Publié le 22 avril 2019

ats/afp/lan

Publié le 22 avril 2019 à 21:28 - Modifié le 22 avril 2019 à 21:29