Modifié mardi à 07:59

L'interdiction de vol des Boeing 737 MAX affecte de grandes compagnies

Les 24 Boeing 737 MAX d'American Airlines sont immobilisés.
L'interdiction de vol des Boeing 737 MAX affecte de grandes compagnies La Matinale / 1 min. / mardi à 06:30
American Airlines a annoncé dimanche qu'elle allait annuler environ 115 vols par jour pendant son programme de vols d'été. Ses 24 Boeing 737 MAX sont immobilisés au moins jusqu'au 19 août.

"Ces 115 vols représentent environ 1,5% du nombre total de vols quotidiens cet été", a précisé le PDG de la première compagnie aérienne américaine cité dans un communiqué. Doug Parker a souligné cependant une nouvelle fois sa confiance dans l'appareil: "Etant donné le travail en cours avec l'agence fédérale de l'aviation (FAA) et Boeing, nous sommes très confiants sur le fait que le MAX sera de nouveau certifié avant cette date" du 19 août, a-t-il ajouté.

Le patron d'American Airlines a en outre expliqué que les MAX, cloués au sol après deux accidents successifs, seraient réintégrés dans la flotte de la compagnie dès que la nouvelle certification sera effective (lire encadrés.)

Conséquences économiques

American Airlines avait abaissé mardi dernier l'un de ses indicateurs financiers clés au premier trimestre, notamment en raison du blocage au sol de ses 737 MAX 8.

Le revenu total par siège disponible rapporté au nombre de miles parcourus (TRASM), indicateur très surveillé par les analystes du secteur aérien, devrait être "stable ou en hausse de 1%", avait indiqué la compagnie qui tablait sur une croissance de 2% initialement.

Il y a quelques jours, une autre compagnie américaine, Southwest Airlines, avait indiqué qu'elle suspendait l'exploitation de ses 34 exemplaires de 737 MAX 8 jusqu'au 5 août.

afp/oang

Publié lundi à 11:54 - Modifié mardi à 07:59

Certification en cours du correctif apporté au système MCAS

L'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a tenu vendredi dernier une réunion à Washington avec les compagnies aériennes américaines American Airlines, Southwest Airlines et United, qui exploitent le Boeing 737 MAX 8 ou 9.

La FAA a formé récemment un groupe d'action composé de la Nasa et des autorités internationales de l'aviation civile pour l'aider à certifier le correctif du système anti-décrochage MCAS équipant le 737 MAX développé actuellement par Boeing.

Le mauvais fonctionnement du MCAS a été mis en cause dans les accidents de Lion Air d'Ethiopian Airlines.

Le PDG de Boeing avait assuré avant la réunion que les changements sur lesquels travaille l'avionneur vont rendre le 737 MAX "plus sûr en évitant des informations erronées entre les deux sondes d'incidence".

Dennis Muilenburg, qui s'exprimait pour la première fois en public depuis le drame d'Ethiopian Airlines, avait aussi indiqué que Boeing avait effectué 96 essais en vol du 737 MAX modifié et que les pilotes avaient pris part à plus de 159 heures de tests.

Deux accidents successifs

Toute la flotte mondiale de 737 MAX est interdite de vol depuis mi-mars en raison de deux accidents à quelques mois d'intervalle.

Un appareil de la compagnie indonésienne Lion Air s'était abîmé en mer de Java le 29 octobre 2018, faisant 189 morts.

Et un même exemplaire d'Ethiopian Airlines s'était écrasé le 10 mars dernier, tuant les 157 personnes à bord.