Publié le 03 avril 2019 à 15:22

Les "Panama Papers" ont permis de recouvrer déjà 1,2 milliard de francs

Le Panama a été critiqué pour son attitude allant à contre-courant de la tendance mondiale vers la transparence fiscale.
Les "Panama Papers" ont permis de recouvrer déjà 1,2 milliard de francs Le Journal horaire / 1 min. / le 03 avril 2019
Trois ans après les "Panama Papers", les 22 Etats concernés ont réussi à recouvrer 1,2 milliard de francs. Le chiffre est donné mercredi par le consortium d'enquête à l'origine des révélations sur ce scandale d'évasion fiscale tentaculaire.

Numéro un sur le podium, le fisc britannique a collecté auprès des fraudeurs quelque 252 millions de francs, suivi de l'Allemagne (183 millions) et de la France (136 millions.) Mais le chiffre total est "susceptible d'augmenter", précise le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) dans un communiqué.

Une enquête pour modifier les comportements

"Les Panama Papers n'auront pas seulement permis aux gouvernements de retrouver des fonds cachés (...), ils auront également permis, à plus long terme, de modifier les comportements et l'attitude des citoyens", se félicite le consortium dans ce bilan d'étape.

La mise au jour par la presse internationale du scandale des "Panama papers", un vaste système d'évasion fiscale orchestré par le discret cabinet d'avocats Mossack Fonseca à Panama, mobilise depuis trois ans la justice dans plusieurs pays.

L'enquête, réalisée par une centaine de journaux, avait révélé la présence dans des paradis fiscaux d'avoirs détenus notamment par 140 responsables politiques, stars du football ou milliardaires, suscitant une onde de choc mondiale.

afp/oang

Publié le 03 avril 2019 à 15:22