Modifié

En Thaïlande, le parti pro-armée arrive en tête des législatives

Elections legislatives en Thailande [RTS]
Sous régime militaire depuis cinq ans, les Thaïlandais sont retournés aux urnes dimanche / L'actu en vidéo / 50 sec. / le 24 mars 2019
Plus de 50 millions de Thaïlandais étaient appelés à se rendre aux urnes dimanche pour élire leur Parlement. Après dépouillement de 90% des scrutins, c'est le parti Palang Pracharat, proche des militaires au pouvoir, qui arrive en tête.

Selon les résultats partiels, plus de 7,6 millions d'électeurs ont voté pour le parti conservateur Palang Pracharat proche de la junte, au pouvoir depuis 2014. La presse est venue en masse pour assister au vote du chef du parti, qui n'est autre que le Premier ministre Prayut Chan-o-cha (voir vidéo).

Son parti devance ainsi de peu le principal parti d'opposition Pheu Thai, de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, ce qui est une surprise: il a remporté toutes les élections nationales depuis près de vingt ans. Un résultat qui donne de bonnes chances aux généraux de garder la main sur le gouvernement.

Le Sénat en mains militaires

Le nombre de sièges obtenus par chaque parti ne sera révélé que lundi matin, le vote populaire ne donnant qu'une tendance générale. Les 500 sièges de députés sont attribués en vertu d'un système électoral complexe.

Pour rappel, la Constitution adoptée en 2016 donne le droit aux militaires de désigner les sénateurs: seuls les députés de la chambre basse seront donc élus par le peuple. Les Thaïlandais se sont par ailleurs déplacés en masse vers les bureaux de vote dimanche: la participation devrait se situer aux alentours de 80%.

>> Ecouter aussi le reportage du 12h30 sur les enjeux des législatives:

Les Thaïlandais préparent leur élections. [Narong Sangnak - EPA/Keystone]Narong Sangnak - EPA/Keystone
Elections législatives en Thaïlande entre régime militaire et démocratie / Le 12h30 / 1 min. / le 23 mars 2019

ats/afp/ani

Publié Modifié