Modifié le 14 mars 2019 à 14:51

Les députés britanniques rejettent un Brexit sans accord le 29 mars

Royaume-Uni: les députés ont rejeté l'idée d'un brexit sans accord.
Royaume-Uni: les députés ont rejeté l'idée d'un brexit sans accord. 12h45 / 1 min. / le 14 mars 2019
Au lendemain du nouveau rejet du plan de Brexit présenté par Londres et Bruxelles, la Chambre britannique des communes a voté contre la possibilité de quitter l'Union européenne sans aucun accord le 29 mars prochain.

Les députés britanniques ont rejeté d'extrême justesse l'option d'un Brexit sans accord mercredi soir. Leur vote ouvre désormais la voie à une demande de report de la sortie de l'UE.

Au final, 312 députés ont voté contre cette possibilité tandis que 308 ont voté pour, au lendemain du rejet de l'accord de divorce conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles.

Le texte voté texte appelle le gouvernement à refuser tout Brexit sans accord, quelles que soient les circonstances. Ce texte n'a pas de caractère contraignant, mais il est de nature à intensifier la pression exercée sur Theresa May afin qu'elle écarte la piste du "no deal".

Un vote prévisible

Il était probable que les députés voteraient contre l'hypothèse d'un "no deal" à la date prévue pour le divorce.

La motion présentée par le gouvernement indique que "le Parlement rejette un départ de l'UE sans accord le 29 mars" – et le 29 mars seulement puisque dans le même temps, elle "note qu'une sortie sans accord demeure l'option juridique par défaut à moins qu'un accord ne soit accepté".

>> Regarder: Le plan de Brexit rejeté pour la deuxième fois, Londres est dans l'impasse.

Le plan de Brexit rejeté pour la deuxième fois, Londres est dans l'impasse.
19h30 - Publié le 13 mars 2019
 

Les députés seront appelés jeudi à voter sur la demande d'un report de la date de sortie de l'UE. Il faudra alors que les 27 autres Etats membres soient tous d'accord sur une demande "motivée".

afp/sjaq

Publié le 13 mars 2019 à 20:27 - Modifié le 14 mars 2019 à 14:51

Theresa May veut repousser le Brexit au 30 juin

Le gouvernement britannique va proposer jeudi au Parlement de repousser au 30 juin la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne à condition que l'accord négocié par Londres et Bruxelles soit adopté, a annoncé mercredi le président de la Chambre des Communes, John Bercow.

Les Parlementaires seront invités à se prononcer jeudi sur ce report. Le gouvernement les préviendra alors qu'une telle issue ne sera envisageable qu'à la condition que l'accord de Brexit soit adopté d'ici le 20 mars.

Si le texte est adopté d'ici le 20 mars, "le gouvernement s'efforcera d'obtenir un accord avec l'Union européenne afin d'obtenir un report pour une période qui s'achèvera le 30 juin 2019", a-t-il dit.

La livre sterling en hausse

La livre sterling, en hausse depuis le début de la séance européenne, montait encore un peu plus mercredi après le rejet par les députés britanniques d'un Brexit sans accord.

Vers 19H25 GMT, la livre montait de plus de 1% face au dollar et valait 1,3237 dollar contre 1,3075 la veille. Elle progressait face à l'euro d'environ 0,9%, s'échangeant à 85,55 pence pour un euro au lieu de 86,33 mardi à 21H00 GMT.