Modifié

Le monde fête l'investiture d'Obama

Le village de Kogelo a fêté "son" président durant quatre jours. [Keystone]
Le village de Kogelo a fêté "son" président durant quatre jours. [Keystone]
Le monde a fêté l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche. Les festivités se sont déroulées de Kogelo, le village kényan du père du nouveau président, à la base américaine de Camp Phoenix, en Afghanistan, en passant par Berlin, Madrid ou le Japon.

A Kogelo, village natal du père défunt de Barack Obama, plus de
3000 personnes ont célébré mardi l'investiture du 44e président des Etats-Unis en chantant et en
dansant. De nombreux Kényans avaient afflué de toute la région du
lac Victoria, dans l'ouest du Kenya, revêtus de leurs plus beaux
habits.

Quatre jours de fête à Kogelo

Le couple présidentiel a commencé à mener la danse à Washington. [Keystone]Le couple présidentiel a commencé à mener la danse à Washington. [Keystone] Des festivités se déroulaient depuis
déjà quatre jours à Kogelo, rebaptisé "capitale locale du monde",
et devaient s'achever tard dans la nuit. Des touristes étrangers se
sont joints aux festivités.

L'investiture, diffusée par les chaînes de télévision kényanes, a
donné lieu à de multiples initiatives, notamment à Nairobi, où
était programmée une comédie musicale sur la vie d'Obama.

A Berlin, des milliers d'Allemands et d'Américains ont assisté à
une fête organisée par Democrats Abroad, une association des
militants du Parti démocrate américain à l'étranger.

Obama célèbre aussi Obama

A Madrid, près de 650 personnes se sont rassemblées dans un
grand hôtel pour suivre l'investiture, et des dizaines d'autres qui
ne pouvaient pénétrer dans la salle ont écouté son discours à
l'entrée. Chaque fois que Barack Obama apparaissait, les
participants applaudissaient à tout rompre. Lorsqu'il est
officiellement devenu président, la foule s'est mise à hurler, à
applaudir et à agiter des drapeaux américains.

Dans la ville japonaise d'Obama (centre-ouest), les cloches des
temples ont sonné pour célébrer l'accession à la présidence
américaine du célèbre homonyme de la bourgade. Des "Obama girls"
ont donné un spectacle de danse insulaire, en l'honneur du natif de
Hawaï, malgré le froid de ce petit port de pêche recouvert de
neige.

Emotion dans les bases américaines

A Camp Phoenix, base militaire des environs de Kaboul, les
soldats américains ont salué par des acclamations et des
applaudissements l'investiture de leur nouveau commandant en chef.
Des retransmissions étaient aussi organisées dans d'autres bases
américaines en Afghanistan. En Irak également, l'émotion était
grande parmi les militaires américains.

Quant au président nouvellement entré en fonction, il a pris ses
premières décisions en tant que chef des Etats-Unis. Concernant la
prison de Guantanamo, il a demandé aux juges militaires de suspendre les procédures judiciaires pendant 120
jours. Enfin, la presse mondiale espère l'arrivée d'une nouvelle
ère.

agences/cer

Publié Modifié

Accueil triomphal pour Bush au Texas

Agitant des panneaux bleu, blanc, rouge barrés de "W", des milliers de personnes se sont rassemblées à Midland au Texas pour accueillir George W.Bush et sa femme, en route pour leur résidence.

"La présidence était une joyeuse expérience, mais aussi grand que cela soit, rien ne vaut le Texas au coucher du soleil" a affirmé Bush devant une foule de 20'000 personnes, l'ex-première dame Laura Bush à ses côtés.

"Aujourd'hui, j'ai le privilège de dire six mots que j'attendais depuis longtemps de prononcer", a poursuivi le président sortant : "Cela fait du bien de rentrer à la maison".

Environ 20'000 personnes étaient venues voir passer l'avion transportant le couple Bush alors.

Des extraits de ses discours avaient auparavant été diffusés sur grand écran.

Le couple présidentiel sur la piste

Après la parade jusqu'à la Maison Blanche, le couple Obama a inauguré un premier bal de voisinage, où la chanteuse Beyoncé a interprété "At last" pendant qu'ils dansaient au milieu d'invités en robe du soir, smokings et cravates noires. Mariah Carey, Shakira ou Stevie Wonder étaient présents.

Barack Obama, qui portait un double noeud papillon blanc, a demandé aux invités : "Pour commencer, comment trouvez-vous ma femme ?". Elle portait une robe blanche signé du jeune designer new-yorkais Jason Wu, laissant voir l'une de ses épaules.

Dans Washington, une dizaine d'autres bals moins prestigieux se sont tenus mardi soir, et les participants ont célébré l'investiture du jour sans attendre les principaux intéressés.

Côté people, le rapper Jay-Z était avec sa femme Beyoncé à la prestation de serment du nouveau président mardi. L'acteur Denzel Washington également, avec Jamie Lee Curtis, tout comme le chanteur Bruce Springsteen et sa femme. La plupart s'étaient aussi engagés dans la campagne du candidat.

Le boxeur de légende Mohamed Ali était sur les premiers rangs pour voir la parade, à quelques sièges du cinéaste Steven Spielberg. Leonardo DiCaprio avait amené son appareil photo, tandis que le basketteur Magic Johnson posait patiemment pour ses fans. Stevie Wonder était avec sa femme Kai Milla.