Modifié le 21 février 2019 à 20:41

Greta Thunberg presse l'UE à revoir ses objectifs sur le climat

Greta Thunberg face à l'UE
Greta Thunberg face à l'UE L'actu en vidéo / 1 min. / le 21 février 2019
La jeune Suédoise Greta Thunberg, égérie du climat, s'est rendue jeudi à Bruxelles pour interpeller les dirigeants européens avant d'aller défiler aux côtés des jeunes Belges qui se mobilisent depuis près de deux mois.

Devant le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, Greta Thunberg a appelé l'UE à se doter d'un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effets de serre de 80% d'ici 2030, "deux fois plus ambitieux" que l'engagement actuel du bloc au sein de l'accord de Paris.

L'objectif actuel de 40% n'est "pas suffisant pour protéger le futur des enfants qui grandissent aujourd'hui", a asséné la Suédoise de 16 ans devant le Conseil économique et social européen dont elle était l'une des invités d'honneur.

"Aucune promesse"

"Je n'ai entendu aucune promesse concrète de la part de dirigeants et de responsables politiques, ils disent simplement qu'ils vont essayer de faire de leur mieux", a constaté Greta Thunberg.

L'adolescente a ensuite participé à une marche pour le climat dans les rues de Bruxelles, qui a réuni 7500 personnes selon la police belge.

Changement climatique : les jeunes belges sont descendus dans la rue. Greta Thunberg a rencontré Jean-Claude Juncker
19h30 - Publié le 21 février 2019

ats/gma

Publié le 21 février 2019 à 17:35 - Modifié le 21 février 2019 à 20:41