Modifié

Le pape veut des mesures concrètes au sommet sur les abus sexuels du clergé

VATICAN [RTS]
Le pape exige des mesures concrètes au sommet sur les abus sexuels du clergé / L'actu en vidéo / 47 sec. / le 21 février 2019
Le pape François a exigé des mesures "concrètes et efficaces" face aux abus sexuels dont des ecclésiastiques sont régulièrement accusés. Il s'exprimait jeudi à l'ouverture d'un sommet de plusieurs jours au Vatican consacré à ce problème qui mine l'Eglise.

"Le peuple de Dieu nous regarde et attend de nous non pas de simples et évidentes condamnations, mais de préparer des mesures concrètes et efficaces", a dit le souverain pontife. "Il faut du concret", a-t-il martelé, en s'écartant d'un texte préparé à l'avance.

Responsabilisation

Ce sommet de trois jours et demi sur la protection de l'enfant est destiné à convaincre les chefs de l'Eglise catholique dans le monde de leur responsabilité individuelle face aux agressions sexuelles sur mineurs, dont les victimes en colère réclament un électrochoc. Plus de 190 participants ont fait le chemin de Rome, dont l'évêque de Bâle Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses.

>> Lire aussi: Pédophilie dans l'Eglise, le "sommet de la dernière chance" au Vatican

"Face au fléau des agressions sexuelles perpétrées par des hommes d'Eglise à l'encontre de mineurs", il a demandé à l'assistance d'entendre "le cri des petits qui demandent justice". L'Eglise, dont la crédibilité a été sévèrement entachée en 2018 par la révélation de nouveaux scandales à grande échelle, au Chili, aux Etats-Unis ou encore en Allemagne, sait qu'elle doit agir.

Réveiller les consciences

La réunion vise à réveiller les consciences dans les rangs de l'Eglise. La méthode choisie est collégiale et éducative, faite de discours, de petits groupes linguistiques de travail, entrecoupés de prières mais aussi de témoignages de victimes du clergé.

Mieux éduqués et sensibilisés, les 114 présidents des épiscopats venus de tous les continents devraient rentrer chez eux avec des idées claires à transmettre à leur tour aux évêques et prêtres, juge le pape François. Il sait que certains épiscopats, notamment en Asie et en Afrique, sont encore dans un profond déni sur les violences faites aux mineurs.

>> Ecouter le compte-rendu du 12h30

Le pape François a ouvert le sommet sur les abus sexuels perpétrés par des religieux. [Vincenzo Pinto - AP/Keystone]Vincenzo Pinto - AP/Keystone
Ouverture au Vatican du sommet sur les abus sexuels perpétrés par des religieux / Le 12h30 / 1 min. / le 21 février 2019

>> Le témoignage d'un Américain abusé sexuellement par un prêtre dans le 19h30:

Prêtres pédophiles : des victimes américaines se sont rendues au Vatican. Témoignage [RTS]
Prêtres pédophiles: des victimes américaines se sont rendues au Vatican. Témoignage / 19h30 / 2 min. / le 21 février 2019

ats/cab

Publié Modifié