Modifié le 18 février 2019 à 15:01

La station suédoise d'Are montre l'exemple en matière d'écologie

La station de ski Are en Suède a multiplié les efforts pour réduire son empreinte carbone lors des championnats du monde
La station de ski Are en Suède a multiplié les efforts pour réduire son empreinte carbone lors des championnats du monde 19h30 / 2 min. / le 13 février 2019
La Suède veut devenir le premier pays au monde à se passer totalement des énergies fossiles et à ne plus émettre de carbone d’ici 2045. Dans la station d’Are, qui abrite les Mondiaux de ski alpin, des mesures concrètes ont été instaurées.

Dans la station de ski d'Are, des efforts conséquents sont fournis depuis déjà dix ans. L’électricité utilisée pour les remontées mécaniques provient notamment d’énergies éolienne, hydraulique et solaire.

Les véhicules fonctionnent à l’huile et au diesel végétal (HVO) et les transports publics sont électriques. Par ailleurs, un système muni d’un GPS permet aux chasse-neige de calculer la quantité de neige sur le domaine skiable. La production d’or blanc a ainsi pu être réduite de 20%.

Ampoules LED

L’éclairage des pistes est assuré par des ampoules LED pour un coût d’environ 35 francs suisse pour 24 heures. Are est la première station d’Europe du Nord à être certifiée ISO en environnement et en qualité.

Durant les Mondiaux de ski alpin, qui ont lieu en ce moment dans la station nordique, plusieurs mesures visant à réduire l’impact de l’événement sur l’environnement ont été mises en place par les organisateurs. Des couverts recyclables sont par exemple utilisés dans les cantines et des points de récupération des déchets végétaux, plastiques et en PET sont à disposition du public, des médias et des athlètes.

Maude Richon/gma

Publié le 13 février 2019 à 21:48 - Modifié le 18 février 2019 à 15:01