Modifié le 18 janvier 2019 à 15:44

Un attentat à la voiture piégée fait au moins 21 morts à Bogota, en Colombie

Attentat meurtrier en Colombie
Un attentat fait au moins 21 morts en Colombie L'actu en vidéo / 1 min. / le 18 janvier 2019
Un attentat contre l'école de la police à Bogota a fait 21 morts et 68 blessés jeudi, le plus meurtrier depuis 2003 dans la capitale colombienne. La guérilla de l'Armée de libération nationale (ELN) serait à l'origine de l'attaque.

"Un acte terroriste commis par l'ELN a fauché ces vies" d'étudiants, âgés de 17 à 22 ans, de l'Ecole d'officiers Général Francisco de Paula Santander a déploré le ministre de la Défense, Guillermo Botero.

Il a ajouté avoir la "preuve" que l'auteur de l'attaque, décédé dans l'attentat, était membre de l'ELN depuis plus de 25 ans.

Le chef de l'Etat Ivan Duque a décrété le deuil national, suite à cette attaque. La vice-présidente Marta Lucia Ramirez a également condamné cet acte de "terrorisme" dans un message sur Twitter.

L'auteur est mort

L'auteur de l'attaque a été identifié. Il est entré à 09h30 (15h30 en Suisse) dans l'enceinte de l'école, au volant d'une camionnette grise chargée de 80 kilos de pentolite, un puissant explosif, selon le procureur général.

L'explosion est survenue à l'issue d'une cérémonie de promotion de jeunes officiers. Il n'a pas été précisé combien de policiers figuraient parmi les victimes.

Des groupes armés illégaux opèrent encore en Colombie, notamment dans le narco-trafic, depuis la paix signée avec l'ex-rébellion FARC en 2016.

Les FARC condamnent

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière qu'ait subie Bogota depuis un attentat, également à la voiture piégée et commis alors par les FARC, qui avait fait 36 morts et des dizaines de blessés en 2003, dans un club de la capitale.

L'attentat a été unanimement condamné, en particulier par le bureau de l'ONU en Colombie, les États-Unis, le Venezuela voisin et les FARC, qui ont exprimé leur solidarité avec les victimes.

ats/pym

Publié le 18 janvier 2019 à 07:43 - Modifié le 18 janvier 2019 à 15:44