Modifié

L'opposition "aux tendances autoritaires" augmente dans le monde

La résistance contre les tendances autoritaires augmente dans le monde, selon Human Rights Watch. [Alexander Becher - EPA/Keystone]
La résistance contre les tendances autoritaires augmente dans le monde, selon Human Rights Watch / Le 12h30 / 2 min. / le 17 janvier 2019
La 29e édition du rapport de Human Rights Watch (HRW) présentée jeudi à Berlin met en exergue l'augmentation de la résistance aux abus en matière de droits de l'Homme dans le monde.

Après avoir étudié plus de 100 pays, Human Rights Watch souligne que l'année écoulée a marqué un tournant.

Le rapport constate une tendance mondiale à davantage de résistance et de protestations contre les pouvoirs autoritaires, avec un certain succès, notamment en Hongrie ou en Malaisie.

Bon point pour Angela Merkel, mauvais pour Emmanuel Macron

Le directeur de l'ONG s'est en revanche dit "déçu" par le président français Emmanuel Macron. Il lui reproche de faire passer les intérêts de la France avant ceux des droits de l'Homme, citant entre autres la politique migratoire restrictive de son gouvernement.

Il a en revanche accordé un satisfecit à Angela Merkel, en particulier pour avoir décidé la suspension des ventes d'armes à Ryad après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Niveau record de la répression en Chine

Dans le volet négatif de ce rapport figurent les pays qui ont vu la répression s'accentuer tels que le Vénézuela ou les Philippines. L'ONG souligne qu'en Chine, la répression a atteint un niveau record, équivalent à celui qui a suivi les manifestations de la place Tiananmen en 1989.

L'arrivée au pouvoir au Brésil de "l'autocrate" Jair Bolsonaro, partisan d'une approche musclée contre la criminalité, est "préoccupante" pour les défenseurs des droits de l'homme, estime encore HRW.

>> Lire aussi: Un vent de répression s'est à nouveau levé sur les étudiants chinois

Nathalie Versieux/lgr avec agences

Publié Modifié