Modifié le 03 janvier 2019 à 07:49

L'extrême droite pourrait faire son entrée au Parlement espagnol

Le parti espagnol d'extrême droite Vox.
L’extrême droite espagnole pourrait faire une entrée fracassante au Parlement La Matinale / 2 min. / le 03 janvier 2019
Le parti d'extrême droite Vox ferait son entrée au parlement espagnol avec 13% des voix si des législatives étaient organisées en ce moment, selon un sondage paru mercredi. Celles-ci pourraient donner la majorité aux conservateurs.

L'enquête publiée dans le quotidien El Mundo crédite Vox de 43 à 45 sièges. Le parti ferait ainsi une entrée fracassante au parlement où il n'a jamais siégé. Le dernier sondage du même institut, Sigma Dos, mené en juillet, ne lui donnait pas assez de voix pour entrer à la chambre.

Le Premier ministre Pedro Sanchez ne pourrait pas rester au pouvoir, même si son parti socialiste espagnol (PSOE) arrivait en tête avec 22,6% des suffrages, quatre points de moins que les 26,3% qui lui étaient attribués en juillet.

Parti populaire et Ciudadanos dans un mouchoir

Ce sondage n'attribue aux socialistes que 92 à 96 des 350 sièges au Congrès des députés et Pedro Sanchez ne parviendrait pas à former une majorité même avec les apports en voix du parti de gauche radicale Podemos et les formations nationalistes catalanes et basques.

Le Parti populaire (PP, droite) obtiendrait quant à lui 19,2 %, talonné par les libéraux de Ciudadanos qui obtiendraient 18,8%. Si le PP, Ciudadanos et Vox joignaient leurs forces, ils obtiendraient une majorité absolue au Congrès avec 189 sièges, selon le sondage.

Vox, créé en 2013, a fait son entrée le mois dernier dans un parlement régional, celui d'Andalousie, avec 12 sièges, en dénonçant notamment les arrivées de migrants par la mer.

ats/gma

Publié le 02 janvier 2019 à 15:03 - Modifié le 03 janvier 2019 à 07:49