Modifié le 21 décembre 2018 à 22:51

L'enquête continue dans le meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc

Une vue du village dans les montagnes de l'Atlas près duquel les corps des deux touristes skandinaves ont été découverts.
L'enquête se poursuit dans le meurtre de deux touristes skandinaves au Maroc Le Journal horaire / 27 sec. / le 21 décembre 2018
Alors que l'enquête sur le meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc se resserre autour d'un possible mobile terroriste, les dépouilles des deux randonneuses ont été rapatriées vendredi à Copenhague.

Les corps sans vie de deux jeunes randonneuses, une Danoise de 24 ans et d'une Norvégienne de 28 ans, avaient été découverts lundi sur un site isolé dans le Haut-Atlas. L'une d'elles a été décapitée, selon une source proche du dossier.

Un premier suspect, appartenant à "un groupe extrémiste", avait été interpellé dès lundi, avant que trois autres ne soient appréhendés jeudi après diffusion d'un avis de recherche.

Vidéo à authentifier

Les enquêteurs marocains cherchent encore à authentifier une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, présentée comme montrant le meurtre d'une des deux touristes, selon le procureur de Rabat. 

Le procureur a en outre confirmé jeudi soir l'authenticité d'une autre vidéo montrant cette fois quatre hommes, présentés comme les suspects du meurtre, en train de prêter allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, chef du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

"Acte terroriste"

Lors d'un point de presse jeudi, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a dénoncé un acte "terroriste". Les médias marocains avait elle aussi relayé la "colère", la "honte" et "l'horreur" que leur inspire ce double meurtre. Des médias marocains s'inquiètent par ailleurs des possibles répercussions du meurtre sur le tourisme, secteur clé de l'économie puisqu'il représente 10% de la richesse du pays et constitue le deuxième employeur après l'agriculture.

agences/kkub

Publié le 21 décembre 2018 à 15:57 - Modifié le 21 décembre 2018 à 22:51

Le DFAE modifie ses recommandations aux voyageurs

Après qu'a été rendu public le drame de l'Atlas, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a modifié ses recommandations aux voyageurs suisses à destination du Maroc, mentionnant le double meurtre.

LE DFAE recommande notamment "d’éviter les manifestations publiques et les rassemblements de foule", et de se montrer "vigilant dans les centres de loisirs et autres lieux fréquentés par les touristes".


Rassemblement de soutien en Norvège

Quelque 500 personnes se sont rassemblées vendredi soir dans la ville norvégienne de Bryne (sud-ouest), après la mort de la jeune Norvégienne tuée dans le sud du Maroc avec son amie danoise.

Les organisateurs ont insisté sur le fait que le rassemblement n'était pas tant une commémoration qu'une manière de témoigner son soutien à l'égard des proches de la jeune femme, elle-même originaire de Byrne, une municipalité d'à peine 12'000 habitants.