Modifié vendredi à 15:56

L'Aquarius, navire de sauvetage des migrants, cesse ses activités

AQUARIUS
Le navire humanitaire Aquarius cesse définitivement ses activités L'actu en vidéo / 1 min. / le 06 décembre 2018
Le navire humanitaire Aquarius ne sauvera plus de migrants qui tentent de rejoindre l'Europe par la mer, ont annoncé jeudi soir Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée. Les ONG explorent cependant la piste d'un nouveau navire.

L'Aquarius était devenu le symbole de la crise politique autour de l'accueil des migrants et était privé de pavillon depuis deux mois.

"Renoncer à l'Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre", a déclaré dans un communiqué Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, en déplorant "les attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l'objet".

L'ONG basée à Marseille "explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon", et "étudie sérieusement toutes les propositions d'armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage". "Nous refusons de rester les bras croisés sur le rivage alors que des gens continuent de mourir en mer", a assuré Frédéric Penard.

>> Interview de Caroline Abu Sa'da, directrice de SOS Méditerranée Suisse, dans La Matinale:

Le navire humanitaire Aquarius cesse ses activités.
Claude Paris - Keystone
La Matinale - Publié vendredi à 07:00

Pas de pavillon suisse

Pour expliquer cette décision, MSF a déploré "les attaques menées ces 18 derniers mois par certains États européens" et les "allégations grotesques de trafic de déchets et d'activité criminelle" visant les deux ONG.

L'Aquarius, qui mène des opérations de sauvetage au large de la Libye depuis 2016, est amarré à Marseille depuis début octobre dans l'attente d'un pavillon lui permettant de naviguer après le retrait de ceux de Gibraltar puis du Panama. Fin novembre, la justice italienne avait demandé le placement sous séquestre du navire pour une affaire de traitement illégal de déchets

Lundi, le Conseil fédéral avait décidé de ne pas attribuer de pavillon suisse au navire pour ne pas compromettre une approche européenne commune.

>> Un succès pour le ministre italien Matteo Salvini:

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini, en visite à Moscou, le 17 octobre 2018.
Mladen Antonov - AFP
Le 12h30 - Publié vendredi à 12:38

>> Lire également: Le Conseil fédéral refuse le pavillon suisse au navire humanitaire Aquarius

agences/gma

Publié le 06 décembre 2018 à 21:59 - Modifié vendredi à 15:56