Modifié

Pas de prison requise contre l'ex-conseiller à la sécurité de Trump

Michael Flynn a plaidé coupable dans l'affaire russe. Il a reconnu, en fin d'année dernière, avoir menti au FBI. Il connaîtra sa sentence le 18 décembre. [MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP
]
Extra Sequence 1 / Le Journal horaire / 25 sec. / le 5 décembre 2018
L'ancien conseiller à la sécurité de Donald Trump Michael Flynn a contribué de manière "substantielle" à "l'enquête russe", a estimé le procureur spécial Robert Müller. Il ne requiert pas de peine de prison.

Les services du procureur spécial Robert Mueller déclarent que Michael Flynn a contribué de manière "substantielle" à l'enquête russe, fournissant notamment des "informations de première main" sur le contenu et le contexte d'interactions entre l'équipe de transition de Donald Trump et des représentants du gouvernement russe.

Le bureau de Robert Mueller a proposé mardi soir qu'aucune peine d'emprisonnement ne soit prononcée

Autres enquêtes criminelles

Michael Flynn, qui a été conseiller à la Maison Blanche pendant 24 jours seulement, a plaidé coupable en décembre 2017 d'avoir menti au FBI dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe. Le tribunal du district de Columbia doit rendre son jugement dans cette affaire le 18 décembre.

Michael Flynn a aussi fourni une assistance pour d'autres enquêtes criminelles, selon les services de Robert Müller. Les détails de ces documents ont toutefois été masqués dans les documents de justice car ces enquêtes sont toujours en cours.

afp/jvia

Publié Modifié

Enquête sur l'ingérence russe

Le procureur spécial Robert Mueller dirige l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et sur une possible collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et des représentants du Kremlin.

Plusieurs autres personnes liées à Donald Trump ont plaidé coupables après avoir été mises en accusation, parmi lesquelles l'ancien directeur de campagne de Trump, Paul Manafort, républicain de longue date, et l'ex-avocat personnel de Trump, Michael Cohen.