Modifié

Le Mexique intronise à sa tête le président de gauche Lopez Obrador

Andrés Manuel López Obrador a promis un "changement radical" au Mexique. [Anthony Vazquez - AP/Keystone]
Mexique: le président de gauche Andrés Manuel López Obrador entre en fonction / Le 12h30 / 1 min. / le 1 décembre 2018
Andrés Manuel Lopez Obrador, premier président de gauche de l'histoire récente du Mexique, prend officiellement ses fonctions samedi, laissant présager un profond changement de politique dans un pays lassé par la corruption, la pauvreté et la violence.

Surnommé "AMLO", suivant ses initiales, Andrés Manuela Lopez Obrador, qui s'est fait élire comme candidat anti-système, a promis d'accomplir une "transformation" historique du Mexique.

Après sa large victoire à l'élection présidentielle du 1er juillet, et la majorité obtenue par la coalition dirigée par son parti Morena aux deux chambres du Congrès, il bénéficiera d'une marge de manoeuvre inédite pour un président mexicain.

Problèmes épineux

Sa victoire est la plus ample depuis la mise en place du multipartisme au Mexique en 2000, et la première pour un candidat de gauche. AMLO, 65 ans, hérite toutefois de son impopulaire prédécesseur Enrique Pena Nieto d'une série de problèmes épineux.

Sur la pile des dossiers qui l'attendent figurent notamment la violence croissante alimentée par le narcotrafic, la corruption endémique, la crise migratoire avec une caravane de 6000 migrants qui campe à la frontière nord, sans oublier une relation diplomatique hautement inflammable avec les Etats-Unis sous la présidence de Donald Trump.

afp/kkub

Publié Modifié