Modifié

"Le monde selon Xi Jinping", les ambitions cachées du leader chinois

La chancelière allemande Angela Merkel et le président chinois Xi Jinping. [RTS]
La chancelière allemande Angela Merkel et le président chinois Xi Jinping. [RTS]
Mais qui est Xi Jinping? Cette question est au centre du documentaire de Louise Muller et Romain Franklin qui dresse le portrait du leader chinois et scrute ses motivations, six ans après son arrivée au pouvoir.

"Avec ce nouveau leader, au pouvoir depuis 2012, la Chine a décidé de passer à une autre étape de sa vie politique, d'abandonner ce profil bas et de prendre toute la dimension dont elle rêve", observe la réalisatrice Louise Muller, dans Histoire vivante.

Le documentaire "Le monde selon Xi Jinping"* (à revoir ci-dessus), qu'elle co-signe avec Romain Franklin, démontre comment Xi Jinping, au nom du Parti communiste chinois (PCC), met en place un système global pour façonner le monde selon les intérêts de son pays, sous couvert d'investissements dans de nouvelles routes de la soie.

Un système alternatif

Au-delà de l'aspect économique, la Chine tisse un système alternatif qui ne repose pas sur la liberté, la démocratie et les droits de l'Homme, relève le film. A force d'investissements, elle crée de nouvelles dépendances et des alliances politiques.

Xi Jinping a inventé le rêve chinois, c'est un rêve de puissance, qui va redonner à la Chine sa grandeur impériale perdue à cause des Occidentaux

Louise Muller, réalisatrice

"On a l'impression qu'il y a un plan qui a été écrit par le Parti communiste depuis les années 1950. Le plan, et c'était celui de Mao, c'était que la Chine devienne la première puissance mondiale, économique et militaire (...) L'objectif sera 2049, pour les cent ans de la Chine communiste. C'est ce que doit réaliser Xi Jinping", analyse Louise Muller.

>> Entretien avec Louise Muller, réalisatrice de "Le monde selon Xi Jinping" (1/2)

Les présidents Deng Xiaoping (Chine) et Jimmy Carter (USA) réunis à l'occasion de la signature d'accords le 31 janvier 1979.
La Chine, de Confucius aux nouveaux maîtres (4/5) / Histoire vivante / 29 min. / le 22 novembre 2018

Après le communisme et le capitalisme, le nationalisme. C'est ainsi que Xi Jinping veut faire rêver 1,4 milliard de citoyens chinois en leur promettant de rendre à leur pays sa grandeur passée. Et dans le contexte chinois, ce nationalisme se superpose aux autres matrices mises en place par le passé.

Liberté de pensée, pluralisme ou syndicats restent ainsi les grands absents du paysage chinois où mieux vaut faire partie du PCC pour évoluer dans la société.

Un communiste exemplaire

A 65 ans, Xi Jinping, qui est avant tout un prince rouge, ne le sait que trop bien. Son père était un proche de Mao avant d'être accusé de complot anti-parti. Il sera persécuté publiquement et son fils, dès l'âge de 9 ans, subira les foudres du parti sur la base de ses accusations.

La façon dont cette histoire personnelle a forgé le leader d'aujourd'hui transparaît dans "Le monde selon Xi Jinping". Peu à peu, derrière le visage impassible du président se dessine une volonté de réparer l'affront fait au père. En devenant un communiste exemplaire.

>> Entretien avec Louise Muller, réalisatrice de "Le monde selon Xi Jinping" (2/2)

Histoire vivante: Le monde selon Xi Jinping. [RTS]RTS
La Chine, de Confucius aux nouveaux maîtres (5/5) / Histoire vivante / 29 min. / le 23 novembre 2018

Article web de Juliette Galeazzi

Entretiens radio de Jean Leclerc

* "Le monde selon Xi Jinping" diffusé le 25 novembre à 21h30 (en ligne sur RTS Play jusqu'au 25 décembre)

Publié Modifié