fermer

détail & partage

Le déroulé de l'assaut de Watertown en images

Après un violent carjacking perpétré par les auteurs présumés de l'attentat de Boston, les forces de l'ordre ont lancé vendredi une vaste chasse à l'homme. Cette traque les a menées à Watertown, une ville de banlieue qui s'est quasiment muée en zone de guerre.

1/18

A 22h30 (heure locale), dans la nuit de jeudi à vendredi, un policier est abattu par un homme armé dans son véhicule, sur le campus du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Quelques minutes plus tard, à 1km de là, une personne est victime d'un carjacking, qui durera une trentaine de minutes. Le lien entre les deux événements n'est pas encore établi. [Mario Tama - Getty Images]

2/18

La situation est qualifiée d'"extrêmement dangereuse" car le tireur est toujours recherché sur le campus. Une alerte est publiée sur le site du MIT.

3/18

La police est engagée dans une véritable chasse à l'homme. Un bâtiment du MIT est encerclé; il est demandé aux étudiants de ne pas sortir. A ce moment, aucun lien n'est établi entre cette fusillade et l'attentat du marathon de Boston lundi. [Filipp Kravzov - RIA Novosti ]

4/18

Vers minuit, les forces de l'ordre sont mobilisées dans une course-poursuite avec les auteurs du car-jacking entre Boston, Cambridge et Watertown. Vers 0h45, des dizaines de policiers se déploient dans Nichols Avenue à Watertown. Des témoins disent avoir entendu des coups de feu et des détonations. [Mario Tama - Getty Images]

5/18

Un important dispositif policier, composé de membres du FBI et de la police de l'Etat du Massachusetts, se rassemble sur le parking d'un centre commercial de Watertown. Les habitants reçoivent la consigne de se calfeutrer chez eux. L'opération n'est à cette heure pas officiellement reliée à la fusillade du MIT. [AFP]

6/18

Vers 1h, les informations sont extrêmement confuses. Les médias locaux affirment, sur Twitter notamment, qu'un suspect a été arrêté et que la police est à la recherche d'explosifs. On comprend alors que les hommes recherchés sont soupçonnés d'être à l'origine des explosions du marathon de Boston. Mais le lien avec la fusillade du MIT n'est toujours pas confirmé. [@christinawilkie - Huffington Post / Twitter]

7/18

Le FBI publie de nouvelles photos des suspects. L'homme arrêté est celui qui porte la casquette noire; blessé lors de l'échange de tirs, il succombera un peu plus tard à ses blessures. L'homme à la casquette blanche, lui, est toujours en cavale.

8/18

La police, équipée de casques et de boucliers, concentre tous ses efforts sur l'homme à la casquette blanche. Un policier, blessé lors de l'échange de tirs, est hospitalisé dans un état critique. Le décès du suspect no 1 est annoncé à 1h35. [Darren McCollester - Getty Images]

9/18

Une nouvelle photo du suspect est très largement diffusée par la police de Boston. L'homme a été filmé la veille de l'assaut par les caméras de surveillance d'une épicerie.

10/18

Lors d'une conférence de presse extraordinaire, le commissaire de la police de Boston Edward Davis établit pour la première fois officiellement le lien entre l'attentat du marathon, la fusillade du MIT et l'assaut de Watertown. [Jared Wickerham - Getty Images]

11/18

Un peu avant 6h, un périmètre de sécurité de "vingt pâtés de maisons" est établi à Watertown. [Stan Honda - AFP]

12/18

La police fait du porte-à-porte à la recherche d'indices. Les riverains sont appelés à n'ouvrir qu'à des policiers clairement identifiés. [Jared Wickerham - Getty Images]

13/18

La police insiste: "La situation est grave." Plusieurs mesures de sécurité sont prises: les transports publics sont suspendus; aucun véhicule ne peut entrer ou sortir de Watertown; les établissements scolaires, les bureaux et les commerces sont fermés; les habitants sont strictement priés de rester chez eux et de n'ouvrir à personne. [Jared Wickerham - Getty Images]

14/18

Watertown prend des airs de ville assiégée. Circulation paralysée, habitants cloîtrés. Un journaliste de la chaîne locale WCVB twitte un cliché du barrage de police à l'entrée de la ville.

15/18

L'évolution des événements est suivie de près par les habitants enfermés chez eux. [Jared Wickerham - Getty Images]

16/18

Vers 7h, une habitante du quartier, Shawna England, publie sur Twitter une photo de l'opération. On y voit les forces de l'ordre postées sur le toit d'une maison.

17/18

Vers 10h45, la police de Boston annonce chercher une Honda grise, en donnant son immatriculation et en annonçant qu'il ne faut pas s'y approcher. Le véhicule est localisé à Cambridge. Vers 11h30, la police annonce que la voiture a été utilisée pour le car-jacking. A un moment donné, les deux frères étaient chacun dans une voiture, puis ils ont poursuivi leur route avec la Mercedes. [RTS]

18/18

Le deuxième suspect est finalement arrêté après s'être caché dans un bateau entreposé dans le jardin d'une maison de Watertown. Il est grièvement blessé. [Robert Ray - Keystone]